vidéo

J’ai testé : l’isolation sensorielle

Je continue donc sur ma lancée, qui était de découvrir des endroits isolites dans Paris. J’ai allié sciences et curiosité en passant une heure dans un caisson d’isolation sensorielle.

C’est quoi un caisson d’isolation sensorielle ? Egalement appelé caisson de flottaison / caisson de privation sensorielle, il permet d’isoler les sens du corps face au monde extérieur. Dans le caisson, je n’avais aucun son, aucune lumière, et beaucoup moins de pesanteur (j’étais immergée dans 1000 litres d’eau, dont 500 kilos de sel). S’ajoute à cela la disparition du sentiment de froid / chaud, puisque l’eau est à température corporelle, et celle du toucher puisqu’il est fortement conseillé d’être dans le plus simple appareil.

Pour bien comprendre les usages et le caisson dans le détail, je vous conseille la vidéo ci-dessous de Dans Ton Corps / Julien Ménielle ; celle-là même qui m’a fait découvrir ce système et le centre de flottaison que j’ai testé dans Paris : Les Bulles à Flotter :

Une fois sur place, cela ressemble en tous points à ce que vous pouvez voir dans la vidéo. Pour ceux qui ne l’ont pas regardée, je vous fais un topo rapide. Après quelques règles logiques à respecter (pas d’épilation trop récente pour ne pas se faire piquer par le sel, ne pas effectuer la séance quand on a une otite ou quand on est claustrophobe), on m’a présenté de fond en comble la salle où j’allais passer la prochaine heure de ma vie. Très compétent et accueillant, le personnel m’a également expliqué quelques règles de base pour que tout se déroule bien et m’a rassurée quant aux effets que je pourrais ressentir et aux pensées que je pourrais avoir.

Douche, nécessaire de toilettes, serviette de bain … tout est déjà sur place dans la pièce individuelle que vous aurez à disposition. Vous vous doucherez avant avec un gel au PH neutre et après … pour enlever tout le sel. Je vous conseille également d’utiliser les boules Quies qui vous seront données, sachant que vos oreilles seront sous l’eau pendant toute l’heure. J’ai choisi de passer la séance en totale immersion, c’est-à-dire dans le noir, enfermée totalement dans le caisson, sans musique. Je précise qu’il est tout à fait possible de l’effectuer avec une source de lumière et de son.

c700x420

Concernant la séance en elle-même, je dois dire qu’elle a passé vite. Je me suis glissée dans l’eau avec plaisir, grâce à la température de plus de 34 degrés. N’ayez pas peur, il y a de la place dans le caisson ! Les premières et dernières minutes sont accompagnées d’une musique douce (que vous choisissez vous-même), pour permettre une immersion et un « réveil » tranquille. Je dois vous l’avouer, j’ai eu du mal à trouver ma position pendant les dix premières minutes. En effet lors d’une première séance, il est difficile de directement lâcher prise. Cela peut paraître étrange, mais je n’osais pas me relaxer. Le fait de flotter à ce point est assez perturbant mais il faut faire confiance et relâcher complètement ses muscles.

Fait assez bizarre, je ne me souviens plus vraiment de la séance en elle-même, bien que je me souvienne ne pas avoir dormi. J’ai réfléchi … mais pas tant que ça. J’ai gesticulé … mais pas tant que ça. J’ai écouté et regardé … mais il n’y avait rien à entendre et rien à voir. Finalement, je me suis ressourcée. Une fois sortie, je me sentais vivifiée, « décrassée » même. Après une bonne douche et une tisane offerte par la maison, j’ai pris le métro comme si j’étais encore dans ma bulle, avec un sourire béat sur le visage. Je sentais mon dos beaucoup plus relâché, avec moins de tension dans les muscles. Et, ce qui ne m’était pas arrivé depuis des mois, je me suis endormie comme une masse et ai dormi comme un bébé pendant une dizaine d’heures !

homme-bulle

Hélas non je n’ai pas eu d’hallucinations ou d’expériences de voyage astral / sortie de corps, mais je n’y allais pas en cherchant cela à tout prix. Cela aurait été un super bonus, mais je ne m’y attendais pas. D’autant plus que c’est assez rare pour une première séance, où l’on découvre et met de côté son appréhension plus que l’on pourrait profiter lors d’autres séances.

Pour conclure, je conseille cette pratique et ce centre pour l’aspect relaxant et novateur pour le grand public. Il faut dire que c’est assez rare de se détendre à ce point en plein Paris. Pour le centre en lui-même, vous serez très bien accueilli et renseigné, comparativement à un centre de thalassothérapie. Il faut compter 60 euros pour une première séance, ce qui vous permettra déjà de savoir si vous souhaitez renouveller l’expérience ou non. Pour ma part, je ne regrette absolument pas de m’être lancée dans ce grand bain.

Publicités