Mois: février 2021

Martine Cosmetics

Gaëlle Garcia Diaz est la seule youtubeuse beauté que je suis. Comme beaucoup de monde je pense, j’avais déjà regardé des vidéos d’Enjoy Phoenix ou autres youtubeuses, mais j’ai pour ma part eu beaucoup de mal à me reconnaître dans ces contenus très édulcorés, peu intéressants. On sent d’ailleurs un bon essoufflement de ces chaînes, où on voit d’un côté une volonté de se renouveler (passage sur Twitch, changements des contenus) et de l’autre l’émergence d’autres influenceuses qui font de l’ombre aux premières, dont Gaëlle Garcia Diaz compte parmi les outsiders les plus en vogue dernièrement.

Je ne vais pas revenir sur les vidéos de GGD que vous pouvez trouver sur le YouTube, mais plutôt sur sa marque cruelty free Martine Cosmetics. J’étais au début tentée par la palette de Noël (Faut que ça brille), que je voulais de toute façon accompagner de son rouge à lèvres Bernadette, à mes yeux le plus emblématique. Les couleurs (trop de paillettes) ne me convenant pas, j’ai préféré opter pour la palette Petite Tchoin (livrée tout de même avec le petit flyer publicitaire pour la palette de Noël).

Bon, avant de nous pencher sur les produits, un petit mot tout de même sur l’acheminement. J’ai attendu longtemps, très longtemps. Pour un délai de 3/6 jours annoncés, mon colis m’est parvenu au bout de plus de 3 semaines. Dont 10 jours avant qu’il ne soit envoyé. Les produits étaient pourtant en stock et quand j’ai transféré mon mail au support du site portant en en-tête mon numéro de commande pour demander si on ne m’avait pas oubliée, on m’a répondu un mail quasi automatique pour me dire que si, sauf que le numéro n’était pas le même, c’était une commande à un autre nom, une autre adresse et réceptionnée depuis 5 mois. J’ai donc pris mon mal en patience en voyant pendant ce temps toutes les offres black friday, les – 60%, les eye liners offerts pour toute commande, etc, en me disant que si j’avais su, j’aurais attendu quelques jours, vu le temps que cela prenait pour recevoir mon colis.

Bref, début décembre, mes produits sont enfin arrivés (j’avais notamment peur qu’ils arrivent à mon lieu de confinement une fois que je n’y serais plus). Pour ce qui est du rouge à lèvres, que j’ai choisi mat car c’est ce que je préfère (je n’aime que peu les rouge brillants ou glossy), et rouge flamboyant, car en plus d’être raccord avec ma carnation (imaginez les lèvres rouges de Blanche Neige avec sa peau blanche et vous vous approchez pas mal de à quoi je ressemble), j’aime beaucoup les nuances colorées et assez foncées. La texture est impeccable, la tenue est bonne sans être trop sèche pour les lèvres (même si je conseille toutefois l’application d’un baume en-dessous) et le séchage extrêmement rapide. Ne perdez donc pas de temps pour bien appliquer le rouge à lèvres car en une minute il devient rapidement difficile à enlever, attention donc aux ratés !

Concernant la palette pour les yeux je suis également contente de mon achat, d’autant plus que j’ai depuis investi dans de véritables pinceaux, à embouts différents et donc permettant de réellement mettre en pratique les tutos que je pouvais voir sur le net. Sans pour autant réaliser de l’art abstrait, je suis ravie d’avoir finalement découvert le maquillage pour les yeux, en plus d’une influenceuse beauté qui me permet de travailler mon côté girly mais pas trop.

Les prix pratiqués ne sont pas exorbitants, même si on reste évidemment dans les standards des grandes marques qu’on peut trouver dans les magasins de maquillage spécialisés. Les produits ne sont pas testés sur les animaux et sont fabriqués en Union Européenne, en particulier en Italie, où sont réalisés la plupart des produits de luxe, via l’agence Azurtis, qui travaille notamment pour le groupe Barrière, Diptyque ou encore Caudalie. Ah bah oui j’ai quand même fait un petit benchmark de ce que le marketing cachait. Bref, une bonne découverte en ce qui me concerne, même si au regard de ma consommation de maquillage, je ne risque pas d’en racheter tout de suite (malgré la sortie de la nouvelle palette Chaude Tchoin) car j’en ai au moins pour des années avec ce que j’ai dans mes tiroirs !

News Février 2021

Petites news légères pour reprendre progressivement l’écriture et la mise à jour du blog, que j’ai délaissé à cause d’un emploi du temps professionnel assez dense et du peu d’activités culturelles permises. La nouvelle toute fraîche qui est tombée ce matin : les réservations sont disponibles pour le prochain festival du film américain de Deauville, ayant lieu du 3 au 12 septembre 2021. J’ai été passablement refroidie par l’édition précédente, même si je sais que les organisateurs ont du faire au mieux pour ménager la chèvre (les normes sanitaires plus ou moins claires à mettre en oeuvre) et le chou (le nombre de spectateurs pouvant assister aux séances et donc avoir une certaine rentabilité de leur pass ou non).

D’autres festivals n’ont pas la chance de pouvoir se projeter si loin car Solidays vient d’annoncer annuler pour la seconde fois consécutive son édition. Je croise encore les doigts pour mes concerts d’Indochine et Lady Gaga prévus cet été mais je n’arrive pas à imaginer qu’ils puissent avoir lieu. J’ai tout simplement du mal à m’imaginer dans une fosse comble alors que je juge du regard les gens qui me collent en ce moment dans les files des magasins.

Côté lectures j’ai découvert (à l’occasion de mon anniversaire) LaKube.com, qui permet de rencontrer de nouveaux auteurs et livres. Fonctionnant sur le même modèle que les abonnements de box maquillage / collants / cadeaux pour animaux, je vais recevoir pendant plusieurs mois un livre choisi sur mesure par l’équipe en fonction de mes choix et envies. J’ai vraiment hâte de voir ce qu’ils vont me concocter et reviendrai surement vous donner mon avis. N’oubliez pas de bien renseigner les auteurs que vous avez déjà lus, si vous êtes comme moi un lecteur acharné qui a déjà lu beaucoup, pour ne pas recevoir un livre que vous connaissez déjà.

Et puis au rayon des événements / sorties culturelles, j’ai prévu une petite soirée cabaret pour cette fin de semaine, sur laquelle je reviendrai peut-être, comme je l’avais fait pour mon dernier spectacle virtuel de Fabien Olicard.

J’espère que ce début d’année s’augure bien pour vous. Mon blog étant avant tout lié au monde du cinéma, théâtre, sorties, j’ai hâte de pouvoir être à nouveau bien loquace quand nous pourrons à nouveau en profiter.