Mois: septembre 2017

The Strain, c’est fini !

J’en parlais en 2014, lors de la diffusion des premiers épisodes. Quatre saisons plus tard, The Strain, tout comme Orphan Black, finit cette année en beauté, puisqu’on parle pas d’une série annulée, mais bien d’une fin prévue, réalisée et diffusée.

Même si elle a pu souffrir de passages à vide, je suis globalement contente de la série, contrairement à l’article de Premiere à qui je pique les superbes images. J’ai trouvé qu’elle ne misait pas tout sur l’action, sans pour autant se borner à rentrer dans le psychologique des personnages plus que de raison, comme peut souvent le faire The Walking Dead, pour ne citer qu’elle.

A des degrés différents, toutes les saisons m’ont plu. Les personnages principaux ne sont pas immortels (contrairement à certains de leurs ennemis) et il est difficile de prédire les événements qui vont venir. Je ne l’ai jamais fait mais j’ai souvent été tentée de lire les romans de Guillermo Del Toro, qui a littéralement créé un univers entier à travers les livres et la série. Je me suis pour autant avec facilité attachée aux personnages, d’autant plus que j’appréciais tout particulièrement certains des acteurs, comme Corey Stoll, David Bradley et Richard Sammel.

Je trouve que la série s’est finie vite et bien, car quatre saisons est pour moi une durée parfaite pour clôturer une série. Il y a parfois eu des longueurs mais dans la globalité, elle a su s’arrêter à temps pour ne pas faire traîner une franchise plus que de raison.

Publicités

La Peur [Théâtre-Michel]

Je continue ma tournée des théâtres parisiens, cette fois avec le Théâtre Michel, basé rue des Mathurins à Paris, où je suis allée voir la pièce La Peur.

Influencée par le titre, je pensais voir (comme c’est dans mes habitudes) une pièce traitant du domaine du surnaturel et / ou de l’horreur. Que nenni ! Sans spoiler une seule seconde les événements, je peux toutefois vous dire qu’on est plus dans le genre du suspense / thriller, en suivant les mésaventures d’une femme infidèle. On sait dès le début de la pièce que cette dernière trompe son mari et qu’elle a été démasquée par la dame cocue. Celle-ci va alors exercer du chantage sur la première, poussée par la colère et la vengeance.

Adaptée de la nouvelle de Stefan Zweig, la pièce est littéralement portée par seulement trois acteurs : Hélène Degy (la femme adultère), Aliocha Itovich (l’homme trompé) et Ophélie Marsaud (l’autre femme trompée). Hélène Degy ayant d’ailleurs été sélectionnée aux Molières 2017 dans la catégorie révélations féminines. A l’affiche depuis octobre 2016, elle y restera jusqu’à la toute fin de l’année 2017 (période de relâche actuellement – j’ai bien fait d’y aller hier soir – les représentations reprendront le 5 octobre).

On ne voit absolument pas le temps passer pendant l’1h15 que dure la pièce. Avec des décors simples mais efficaces, un jeu très bon et proche du public et un sens du thriller assez poussé, tout est là pour nous faire passer un bon moment. J’ai même eu ma petite larme aux yeux à la fin car le sujet traité me tient particulièrement à cœur. Je précise également que c’est une sortie bien abordable puisque les places à plein tarif commencent à partir de 19€. N’ayez pas peur et allez-y !

La rentrée 2017 des séries

C’est la rentrée pour tout le monde et les séries télévisées n’échappent pas à la règle. Après ce virage amorcé par la deuxième saison de Top of the Lake (China Girl), viennent les suites de série qui ont pris le pli de nous offrir de nouvelles saisons chaque fin d’année.

American Horror Story a lancé le coup d’envoi avec sa septième saison : Cult. Le premier épisode des onze est donc sorti le 5 septembre et nous entraîne dans un monde plus réaliste que les précédents, en termes de références actuelles, puisque la saison se déroule suite à l’élection de Donald Trump…

How to Get Away with Murder commence de son côté sa quatrième saison le 28 septembre et comptera quinze épisodes, comme la précédente. Once Upon A Time reprend également du service pour la saison 7 et 22 épisodes à partir du 6 octobre prochain. Attention, cette saison se passe plusieurs années après la précédente et un bout des acteurs emblématiques ne fait plus partie du casting. C’est notamment le cas de Ginnifer Goodwin, Jennifer Morrison, Joshua Dallas, Émilie de Ravin, Jared S. Gilmore et Rebecca Mader. Plus de la moitié des personnages principaux en fait. Beaucoup de changements à venir donc, il n’est pas exclu que les fans de la série n’y retrouvent pas tout à fait leur compte.

La saison 8 de The Walking Dead est prévue pour le 22 octobre, toujours sur AMC, pour seize épisodes. Peu d’infos ont filtré pour la saison 11 de The Big Bang Theory mais elle arrive bel et bien pour le lundi 25 septembre. A noter que la série a également été confirmée pour au moins une douzième saison. Black Mirror revient avant la fin d’année pour nous distiller six nouveaux épisodes (les noms des épisodes sont disponibles mais pour la date de diffusion on n’est pas encore bien sûrs). Pas encore de date exacte pour la saison 3 de Unreal bien qu’on sache déjà qu’une saison 4 est déjà au programme. DC : Legends of Tomorrow quant à lui sort sa troisième saison le 10 octobre.

Je vais m’arrêter là car je vais avoir beaucoup de mal à être exhaustive mais je voulais au moins passer sur les principales séries du moment (ou en tout cas les plus médiatisées et suivies). Concernant X-Files S11, il faudra hélas attendre 2018, mais en échange la production nous promet dix épisodes au compteur …

Le Rouge Sculpt de Givenchy

Attention, chose qui n’arrive qu’une fois par an au maximum, c’est la minute bimbo, la minute maquillage, la minute du truc matérialiste qui n’est là que pour faire beau, comme 80% de ce qui existe aujourd’hui et 95% de ce qui se vend dans le commerce.

Je vais aujourd’hui vous parler du Rouge Sculpt de Givenchy, un rouge à lèvre que j’attends depuis un sacré bout de temps. Grâce à une proche qui travaille en test dans les laboratoires des plus grandes marques de maquillage, j’ai pu avoir un aperçu des nouveaux produits de la gamme Givenchy, sans savoir à l’époque quand ils seraient commercialisés. La date est enfin arrivée, le produit est en magasins depuis peu, j’ai la version officielle en main, et je peux maintenant vous parler de cette mini révolution au rayon maquillage de luxe.

Le principe du Rouge Sculpt est de ne plus perdre du temps à effectuer son contour des lèvres mais à utiliser un seul rouge pour l’intérieur et l’extérieur. Pour résumer, c’est un rouge à lèvre bicolore de qualité. Cinq variations de couleurs sont à ce jour vendues, allant du rose plutôt clair au noir badass. La texture est très agréable et le rendu n’est pas mat, ce qui évite l’effet de confrontation brutale des deux couleurs. Et, contrairement au Dior Addict Lip Tatoo (je prends cet exemple car son odeur est à mes yeux effroyable), il n’y a aucune agression olfactive de la part de ce rouge. Le rendu est donc plutôt dans la nuance et dans les reflets plus que sur une coupe franche.

 Je ne vais pas le nier, ce produit n’est pas donné. Selon les enseignes, il faut en moyenne compter 37 euros pour l’article. Pensez à bien utiliser vos codes promotionnels (liés aux cartes Sephora ou Marionnaud pour ne citer qu’elles) ou ceux trouvables en ligne (je pense notamment au site de l’Express, qui peut vite vous faire économiser 20% sur votre commande), pour éviter de payer plein pot.

Nous sommes allés sur la Lune, la 4G est déployée sur le territoire national, les voitures sont électriques et en 2017, nous avons enfin en magasins un rouge à lèvre bicolore qui tient la route. Amen.