Mois: août 2019

Une Foodie à Chantilly [Le Château De La Tour]

Chantilly, et plus précisément Gouvieux, où se situe Le Château De La Tour.

Dans un cadre idyllique, qui fait tout de suite penser à un bel endroit pour effectuer des réceptions de mariage, l’hôtel / restaurant se situe à quelques kilomètres de Chantilly, en plein cœur de la forêt. Changeant de carte à chaque saison, le restaurant propose des produits frais et des assiettes copieuses, à tel point que j’ai fini mes assiettes pour éviter le gâchis, bien que j’étais calée. Cela étant peut-être relatif à l’abus de morceaux de pain avec le foie gras, les feuilletés en apéritif ou bien l’amuse-bouche. Je ne vais pas reprocher à un restaurant de fournir de la nourriture en quantité substantielle, mais il serait préférable de commander le dessert en fin de repas, et non au début, afin de voir si l’on a toujours faim à ce moment-là.

Hormis ce point, Le Château De La Tour est un ravissement pour les papilles. Le chef parvient à assortir les plats comme il se doit, aussi bien viandes que poissons, et même avec son plat végétarien. J’ai choisi comme accompagnement la suggestion des vins biologiques (un blanc et un rouge), qui se sont mariés avec simplicité et élégance à mes plats.

De gauche à droite sur l’image au-dessus (cliquez pour l’agrandir) :
– L’amuse-bouche à la caille et aux champignons
– L’emietté de tourteau aux légumes croquants, moutarde à l’ancienne (goût du tourteau bien prononcé et frais à souhait, sur un lit de betteraves)
– Le foie gras de canard maison, fruits rouges et vinaigrette vanillée (j’ai été juste un peu déçue des fruits rouges vinaigrés, préférant en général une touche plus sucrée pour accompagner un foie gras)
– Le dos de turbot rôti, riz vénéré aux pointes d’asperge
– La tartelette aux framboises, citron et éclats aux fruits rouges (qui s’est surtout révélée être une tarte au citron plus qu’aux fruits rouges)
– La tuile en dentelle, fraises et Chantilly

Et sur l’image ci-dessous, le cœur de filet de bœuf, pommes Dauphines et sauce au poivre vert (pommes Dauphine véritablement onctueuses et faites maison) :

Niveau prix des plats, ils sont à la hauteur de la nourriture servie, gastronomique, ce qui fait que je n’irai pas y déjeuner tous les jours non plus. N’ayant pas attendu les plats longtemps, j’ai véritablement apprécié le moment passé au Château De La Tour au point d’y avoir même fait le tour du parc après mon repas et acheté un des produits proposés à la vente à la réception, un savon fait main au thé vert, par Marie Papote, que j’utilise depuis lors. Une très bonne adresse à retenir lors d’occasions à fêter.

Publicités

News Août 2019

Il faut qu’on parle de Midsommar, le nouveau film d’Ari Aster, à qui l’on devait déjà le superbe et dérangeant Hérédité l’an dernier. Midsommar est tout aussi superbe et dérangeant. D’une durée de 2h20, ce qui est plutôt rare pour un film d’angoisse, Ari Aster nous montre sa pleine maîtrise de la réalisation, jouant avec plaisir avec les couleurs, les indices, les cadrages, mais également la légère distorsion de la réalité. Légère car remarquable en fond, sans être omniprésente. Pour résumer brièvement, cinq étudiants américains partent assister à un festival suédois, dédié au solstice d’été, où il fait jour quasiment tout le temps. Cela est également rare, voire même unique, de voir se dérouler un film d’horreur en plein jour. Evidemment, une fois sur place ils vont se rendre compte que cette réunion n’est pas aussi paisible qu’il n’y paraît. Je ne vais pas aller plus loin dans l’histoire car il est important de découvrir l’enchaînement des scènes devant le film. Attention, ce film est puissant et n’est pas à mettre devant tous les yeux, mais je considère le réalisateur comme quelqu’un à suivre et j’attendrai ses prochains films avec impatience.

Pour continuer côté cinéma, la programmation du festival du cinéma américain de Deauville n’est pas encore en ligne mais ça ne saurait tarder. Plus de nuits américaines cette année non plus, mais la possibilité de regarder l’intégralité de Game of Thrones, à raison d’une saison par jour, si jamais les films présentés en compétition ne valent pas le coup. D’après les infos que j’ai glanées à Deauville directement, la conférence de presse devrait avoir lieu le 22 août, ce qui nous permettra d’en savoir plus sur les films présentés.

Les festivals de l’été battent leur plein, Rock en Seine commence son installation (je zieute quand je passe devant, même si je n’y irai pas cette année) et le Hadra Trance Festival affine sa programmation non musicale, c’est à dire toutes les activités que vous pourrez retrouver à proximité du plan d’eau de Vieure durant toute la durée du festival. Ceci comprend entre autres les différents ateliers sur inscription (ayurvéda, oiseaux et fabrication de nichoirs ou encore balade sonore) et les autres en libre accès (studio photo, body art, conférences, projections de films, etc.).

Plus que quelques semaines pour moi avant les vacances (j’ai hâte), continuez de profiter de l’été comme il se doit et à très bientôt pour de nouveaux articles !