The Atticus Institute

Le Projet Atticus [The Atticus Institute]

Je préfère indiquer le nom anglais original car le lieu où se situe le projet paranormal en question est l’institut Atticus. Ce qui n’est pour autant pas le nom du projet…

THE-ATTICUS-INSTITUTE-review

Le film The Atticus Institute donc, nous rapporte sous forme de documentaire les études menées autour de Judith Winstead, seul cas de possession reconnu à ce jour par l’armée américaine.

Présenté hors compétition au dernier festival du film fantastique de Gérardmer, The Atticus Institute est décrit par Wikipedia comme étant un film parodique. J’ai lu cette information avant de visionner le film, ce qui a peut-être faussé mes impressions. Je m’attendais à une parodie comme peut l’être Brain Dead ou le très bon Behind The Mask: The Rise Of Leslie Vernon. Dans les faits, je n’ai pas trouvé ce film parodique (ce qui se révèle être une erreur du site), seulement pragmatique. Le scénariste n’est autre que Chris Sparling, à qui l’on doit surtout Buried.

the-atticus-institute-3

Ce film est une vraie surprise pour moi car très réussi. Il ne tombe pas dans les pièges maintes fois vus dans les films traitant de possession. Les tests menés sur Judith Winstead vont crescendo et ne sont pas tirés par les cheveux. La présence de l’armée américaine est tout à fait expliquée et on se demande même comment l’on a fait pour ne pas y penser avant. Les fausses images du faux documentaire qui relate les événements des années 70 ont une belle touche vintage très agréable à l’œil.

Vous ne verrez pas ici de démons qui s’agitent dans tous les sens en criant des insanités. Pas plus que vous ne verrez un rituel de dépossession religieux durant un quart d’heure. Comme je le disais plus haut, le cas est traité de façon très pragmatique, scientifique, avec une précision plus chirurgicale que paranormale.

The Atticus Institute a réussi sa mission car il se regarde véritablement comme un documentaire factuel. Sorti en DVD au mois de mars dernier, je le conseille aux fans d’horreur lassés des flops habituels et aux non fans qui voudraient découvrir le genre dans ce qui se fait de mieux.

Publicités