Stalker

Stalker – Série 2014

A cause Grâce encore à la trève hivernale, j’ai commencé une nouvelle série : Stalker.

content_pic

Je reste dans mon thème de prédilection, c’est à dire des meurtres, de l’angoisse et ici en plus de ça du harcèlement moral et physique. Niark.

Comme beaucoup de séries, Stalker utilise le système d’un épisode = une enquête. Sur fond d’histoire qui traîne sur tous les épisodes (comme pour Forever d’ailleurs on voit que le personnage principal a un lourd secret à cacher), chaque épisode analyse le cas d’un stalker (harceleur / harceleuse pour les franco-français) jusqu’à la résolution de l’affaire.

Chaque générique de fin est une reprise d’une chanson bien connue, plutôt pas mal faite. Vous entendrez donc au gré de la série, Creep, Eternal Flame, Enjoy the Silence et bien d’autres.

Les épisodes sont très plaisants et utilisent comme personnages principaux des acteurs charismatiques. Leur vie est bien explorée, ce qui permet d’avoir un maximum d’éléments afin de bien appréhender leur histoire. Je n’ai pas grand chose à dire à propos de la série, si ce n’est qu’elle est dans la veine de ce qui se fait actuellement et est plutôt réussie.

Publicités