ski

News Mars 2019

Bon regain d’énergie dernièrement, qui m’a permis d’être à nouveau productive sur le blog, même si j’ai bizarrement moins de temps libre en ce moment.

Comme d’habitude des nouvelles un peu dans le désordre. A la même période l’an dernier je changeais de poste, ce qui m’arrive à nouveau ce mois-ci, toujours dans la même entreprise, avec la vague de responsabilités et de missions à gérer que cela implique. Mais c’est pour le meilleur. Séjour aux sports d’hiver encore prévu pour ce mois de mars, après avoir passé quelques jours à me ressourcer à Londres, puis en Bourgogne, et en passant le temps d’une journée par l’édition 2019 du Salon International de l’Agriculture.

Je ne sais pas si j’en ferai un billet car je ne pense pas pouvoir y rester toute la journée, mais je serai présente ce vendredi 8 mars (journée de la femme) au Centre International de Deauville pour la huitième édition de Normandes en Tête, journée féminine de réseautage, de conférences, de rencontres et d’événements variés autour de la thématique de l’emploi. Il reste encore quelques places sur le site (entrée gratuite mais réservation nécessaire) pour celles qui seraient intéressées. Demandez le programme !

Le mois de février était court de par son nombre de jours, cela ne m’a pas empêchée d’aller onze fois au cinéma. J’en retiens en coup de cœur Le Chant du Loup et ai publié mes avis sur le blog Séries de Films, si vous souhaitez mon avis plus poussé.

Hormis les concerts et festivals prévus pour cet été (notamment le vrai faux mariage de la Caravane Passe début avril), rien d’autre à signaler côté divertissements, mais je crois que c’est déjà pas mal.

Publicités

Human After All

Une semaine de quiétude après un vendredi qui figurait parmi l’un des pires et meilleurs jours dont j’ai pu profiter au cours de ces derniers mois. Un vendredi où je profitais pendant quelques heures d’un bonheur immense tout en sachant pertinemment que la chute n’en serait que plus dure. Elle l’a effectivement été. Si tant est que je puisse en parler au passé.

2010_HD_by_nikosalpha

Venait donc un besoin d’évasion qui tombait à point nommé. Une semaine sans crise d’angoisse et sans médicaments pour les prévenir. Le bonheur moral total. Sans me sentir heureuse, je me sentais juste tranquille, apaisée, et c’était déjà pour moi un grand pas. Le contraire m’aurait mise encore plus à mal étant donné les effets bénéfiques constants que font la montagne et la neige sur mon état psychologique. Sentir l’air frais et vivifiant du à la vitesse sur les pistes, me donne un coup de fouet que j’attends chaque année avec de plus en plus d’impatience. C’est mon Noël. La montagne, et en particulier les sports d’hiver, me procurent un tel effet régénérateur que je ne les échangerais pour rien au monde. A part peut-être pour de la joie de vivre au quotidien et du bonheur sur le long terme, mais ça, la neige est déjà là pour m’empêcher de penser à leur absence, ne serait-ce que pour une semaine.