nourriture pour animaux

Tout peut toujours arriver à tout le monde. Mais en général ça n’arrive pas; sauf quand ça arrive.

A quoi rime la vie en société franchement? A des dizaines d’hommes et femmes; dizaines au niveau de chaque vie, chaque réseau de connaissances pour le commun des mortels; à des dizaines d’hommes et de femmes faisant leur possible pour se supporter et se conduire ensemble avec courtoisie.
Courtoisie. le mot est peut-être mal choisi. Est-ce de la courtoisie de vouloir se sentir en agréable compagnie avec le reste de nos semblables? Est-ce de la courtoisie d’éviter les conflits en se comportant si gentiment? La vie en société ne se réduirait donc qu’à de la lâcheté camouflée?

Certains ne veulent pas se contredire, ou plutôt ne veulent pas contredire. Peur du ridicule? Peur d’être celui qui est perpétuellement en faute? Soit ils ne se sentent absolument pas en confiance avec la personne à laquelle ils s’adressent et là il ne faut pas la contredire de peur que cela ne lui déplaise, soit ils sont copains, amis, intimes, et lui ou elle n’ose pas aller dans le sens contraire de leur interlocuteur, de peur de perdre un ami cher par une parole au rabais.

A côté de ça il y a les accrocheurs, les titilleurs dans un langage que même firefox ignore, ceux qui contredisent à outrance. On ne peut exister si l’on a un avis différent de l’autre. Se conforter au sien est un ennui mortel, source de nonchalance. Il faut du conflit, il est nécessaire pour une confrontation des opinions, une discussion qui avance, tout en sachant pertinemment que l’Autre restera ancré à son point de vue autant que moi-même.

Dans quel monde vit-on? Mon dieu que cette question fait boulet…
On vit dans un monde, microphysiquement parlant de fourmis, de requins, fait d’amour, de haine et d’hypocrisie pour relayer les deux.

Publicités