Ici c’est Paris

Le Champs-Élysées Film Festival

Depuis 2012 a lieu tous les ans pendant une semaine, Le Champs-Élysées Film Festival. Il diffuse des avant-premières mais aussi des films cultes qui ont fait la gloire du cinéma depuis les dernières décennies. Sans surprise, les salles participant à l’opération sont toutes liées à la plus belle avenue du monde : l’UGC Georges V, Le Balzac, Le Lincoln, le Publicis Cinémas, le Gaumont Ambassade, le Gaumont Marignan et le MK2 Grand Palais. Cette année, Le Champs-Élysées Film Festival vous donne rendez-vous du 10 au 16 juin 2015.

11008791_863784570349760_6950967312908668742_n

Habituée aux festivals liés au cinéma (notamment ceux de Deauville), c’est avec joie que j’ai découvert celui-ci. Cette année, vous pourrez (re)découvrir Fantastic Mr Fox, Citizen Kane, Bug, The Exorcist, Pierrot Le Fou, Requiem For A Dream, Gran Torino, Rubber ou encore 8 Mile … Mais aussi voir des avant-premières comme Valley of Love ou Les Bêtises. L’occasion également d’échanger avec les équipes de films ou de visionner des courts-métrages américains. Les films présentés ici étant le plus souvent sous-titrés en langue anglaise ou en langue française.  Si vous êtes parisiens et appréciez l’art du cinéma, ce festival est fait pour vous ! Les tarifs ne sont pas exorbitants et sachez que l’UGC Georges V accepte le pass UGC illimité pendant toute la durée de l’opération, youplaboum !

Publicités

SIA 2015 : Ici c’est Paris et toute la France aussi

Du 21 février au premier mars à Paris Expo, à la Porte de Versailles, a eu lieu l’édition 2015 du Salon International de l’Agriculture (SIA). Terminée hier soir, elle a réuni avec plus ou moins de précision 691 058 visiteurs.

Cela allait bien faire une dizaine d’années que je ne m’étais pas rendue là-bas. J’étais depuis lors allée au SIMA (Salon International du Machinisme Agricole) et dernièrement à Vinitech à Bordeaux, mais je ne me souvenais plus vraiment du véritable et unique salon de l’agriculture français. Quand on est enfant, le SIA est un régal. On papillonne de stands en stands, raflant bonbons, biscuits et cadeaux en tout genre. Quand on se fait plus vieux, il faut adapter son comportement à la situation, et donc sortir son portefeuille.

Logo-SIA-CARRE-RVB

Je suis restée cette année exclusivement au hall dédié aux régions. Chaque région bénéficiait d’une cinquantaine de stands chacune pour exposer ses produits locaux (comprenez à 95% à manger et à boire). Si vous aimez donc boire et manger, vous pourrez rester dans ce hall toute une semaine. Pour ma part je suis restée un long moment aux côtés des DOM-TOM et du Sud-Ouest. Vous trouverez de toute façon de quoi vous sustenter, peu importe vos goûts. Pour les boissons : bières de toutes les régions, vins, rhums agricoles, cidres, etc. Pour la nourriture je ne saurai être exhaustive : foie-gras, raclette, bretzels, cuisse de canard, endives, sorbet coco, ananas, gaufres lilloises, andouilles, saucisses, tartiflette, brocciu, fromages divers…

Cette partie du salon est à mon avis la meilleure car on se sent voyager à moindre coût. Evidemment, les prix ne sont pas forcément faibles mais ne sont pas non plus excessifs. C’est ici une bonne occasion de découvrir des producteurs et des saveurs éloignées, preuve que la France peut être fière de ses ressources agricoles.