Hôtel de Ville

Un brunch chez Mariage Frères

En tant que pseudo parisienne (banlieusarde limitrophe) j’avais jusqu’à présent rempli une bonne partie des pré-requis liés à ma situation : visiter la Tour Eiffel en passant par les escaliers, visiter le Louvre, faire les manèges du jardin des Tuileries ou m’acheter des macarons chez Pierre Hermé en cas de petits creux, tout en flânant dans les friperies du Marais après un selfie avec un pigeon biset, quand je n’étais pas dans un bar de la rue Mouffetard. La liste pourrait encore être bien longue mais je viens seulement d’y ajouter le brunch chez Mariages Frères, comme quoi le marketing fonctionne bien, puisque j’en ai eu l’idée en visionnant la vidéo de Morgan VS avec Kemar. Hé ouais.

Après un rapide check des prix, j’étais le dimanche suivant le visionnage de la vidéo attablée dans l’enseigne Mariage Frères situé près de l’Hôtel de Ville à Paris, parmi leurs cinq implantations. Evidemment, si vous ne vous sentez pas à votre aise dans un lieu guindé, fuyez. Au contraire, si vous avez envie d’être chouchouté et de déguster des mets savoureux (déguster, au sens le plus vrai du terme), accourez.

Comme une image vaut son lot de mots, vous pouvez voir sur les photos que je me suis bien régalée. N’étant pas une forte connaisseuse en thés, j’ai pris une variété que je connaissais, mais en version deluxe. Mais si vous vous y connaissez, il y a de quoi faire et je pense pouvoir affirmer sans me tromper qu’elle en liste plusieurs centaines, à des prix très variés. Le contenu de la théière personnelle est en outre bien conséquente et servie dans les règles de l’art. Tout ce qui vous est proposé est d’ailleurs au thé, de la confiture au sel, de quoi profiter le plus possible des mets qu’on ne peut trouver ailleurs.

Proposant des victuailles salées et sucrées dans les formules brunches, le personnel vous proposera même si vous souhaitez prendre une pause entre les plats, preuve qu’il y a bien des lieux à Paris où on ne vous pousse pas vers la sortie pour utiliser votre table le plus vite possible pour le second service.

Je suis sortie de Mariage Frères repue et contente de cette découverte. Appréciant un bon brunch à chaque fois que je suis en voyage, c’est tout aussi bien de profiter de ceux au plus près de chez soi. Vous y passerez un bon moment hors de temps, où vous pourrez vous faire plaisir sans (trop) culpabiliser.

Publicités

Olivier de Benoist : 0 / 40

On ne pourra jamais se lasser de Paris, ne serait-ce que par le renouvellement perpétuel de la culture que la ville offre. Entre comédies musicales, théâtres, musées … la capitale est toujours un motif de découverte. Cette semaine, je me déplacée pour le one man show d’Olivier de Benoist, ayant lieu au Café de la Gare (même s’ils n’ont pas de café à l’intérieur ni de gare à proximité) jusqu’à la fin de l’année.

olivier-de-benoist-affiche Le Café de la Gare fait partie de ces anciennes salles de spectacle où l’on croirait entendre les chansonniers. Ici le placement se fait par ordre d’arrivée. Je vous conseillerai néanmoins d’arriver pour l’heure, car quiconque fait une demi-heure de queue pour ensuite aller aux toilettes à l’intérieur du théâtre se voit piquer la place qu’il comptait prendre. Le spectacle dure 1h30, première partie de Jérémy Charbonnel comprise (c’est vrai qu’il est pas mal), sans entracte, et sans temps mort.

Pour ceux qui connaissent déjà Olivier de Benoist, je n’ai rien à leur apprendre. On retrouve l’humour caustique qui le caractérise et, pour une fois ce n’est pas une blague, il laisse en grande partie les femmes tranquilles. A vue d’oeil les deux tiers du show sont composés de sketches inédits, comprenez par là « pas passés à la télévision ou radio ». Je préfère le préciser car il n’y a rien de pire que d’aller voir un spectacle comique, en ayant déjà eu connaissance de l’intégralité du show par le biais de divers canaux. Enfance, scolarité, mariage, paternité … Toute la vie du comique est passée au crible, de 0 à 40 ans, d’où le titre du spectacle.

Olivier de Benoist montre qu’il est un vrai show man qui ne concurrence personne sur les thèmes qu’il aborde. Et ce genre de spectacle nous prouve encore qu’il est possible de sortir à Paris, rire, s’amuser, le tout pour une vingtaine d’euros ! Si je devais noter 0/40, ce serait un 15/20.