Hadra

News Juin 2019

Coucou les loulous !

J’espère que vous allez bien. De mon côté j’ai la banane grave car le temps de retrouver Mylène Farmer en concert est bientôt arrivé. Je vais donc entamer la quatrième tournée en sa compagnie et pour fêter l’occasion (d’autant plus qu’il se susurre que ce serait possiblement une tournée d’adieu) j’y vais pour la première fois plusieurs soirs. Je serai donc archi discrète sur les réseaux sociaux avant mes soirées de concert, afin de garder le mystère et la surprise intacts jusqu’au bout.

Juin c’est aussi l’été qui arrive, et comme dans mes habitudes je prends mes congés d’été en septembre, l’occasion pour moi de repartir assister au festival du cinéma américain de Deauville. Mais contrairement à mes habitudes je ne vais pas faire un jour ou deux de festival, mais son intégralité, soit une dizaine de jours, du 6 au 15 septembre. Je vais bientôt commencer à potasser le programme et compte bien me faire une quinzaine de films minimum sur la durée du festival. Largement faisable puisqu’une année j’en avais vus 7 en deux jours. Oui, j’étais au taquet. Je ne saurais trop que vous encourager à participer à ce festival qui est le plus abordable que je connaisse vis-à-vis de sa renommée et de son lieu.

Ces congés bien mérités seront également pour moi l’occasion de repasser quelques jours au HTF, comprenez le Hadra Trance Festival. Ce que je ferai avant mon escapade à Deauville, pour ensuite comater sur la plage entre les séances.

Finalement ces news de juin ont grandement empiété sur celles de septembre car je n’ai point de grosses nouvelles à partager pour ce mois. Rendez-vous bientôt pour un debrief des concerts de Mylène et une passe en juillet sur celui de Muse au Stade de France. Et si je parle beaucoup moins de cinéma sur mon blog c’est à moitié par manque de temps (pas pour aller au cinéma bien sûr) et à moitié car j’en parle mensuellement et dans les grandes lignes sur l’excellent blog Séries De Films.

Publicités

News Septembre 2018

C’est la rentrée ! Le moment où je pars enfin en vacances, pour une bonne partie du mois de septembre.

Au programme de ces semaines à venir riches en événement, le festival du cinéma américain de Deauville, qui fête cette année sa 44ème édition. Les pass à la journée sont toujours aussi intéressants, de 16 à 35 €, selon le tarif plein ou réduit, permettant à chacun de visionner les grandes sorties américaines à venir. Je n’ai jamais battu mon record de l’année où j’ai vu sept films en deux jours. Il faut dire que je n’avais pas passé grand temps à la plage.

On embraye le (long) weekend du 6 au 9 septembre avec la onzième édition du Hadra, plus grand festival de trance en France, organisé pour la troisième fois au plan d’eau de Vieure, et avec cette année un thème axé science-fiction. Avec ses trois scènes principales et le son non-stop du jeudi au dimanche, le tout accompagné de stands de nourriture régionale, cours de yoga, performances artistiques, conférences et ateliers, on ne risque pas de s’y ennuyer. Prenez quand même un bon blouson, il risque de faire bien moins chaud que le mois dernier.

Et bien sûr il y avait en début de semaine la tournée de Britney Spears de passage en France pour deux dates. Par rapport à son dernier show à Paris il y a sept ans maintenant, je dois dire que j’ai été agréablement surprise. L’accent était mis sur le show évidemment plus que le son, mais tout le monde le sait, c’est Britney ! Les articles critiquant l’artiste et mentionnant ses fans déçus en raison du playback m’ont fait sourire car les vrais fans savent que Britney ne chante plus depuis longtemps. Et ce n’est grave. On sait pourquoi on se déplace, pour la princesse de la pop, pour ses tenues excentriques, pour cette ambiance à l’américaine, mais pas du tout pour ses qualités vocales, je ne comprends pas que certains aient pu passer à côté de l’info avant d’aller à son concert. Sûrement les mêmes qui retourneront tout de même la voir à sa prochaine escale française. Mention spéciale pour Pitbull qui a bien enflammé la salle pendant sa première partie. Si un jour on m’avait dit que je verrais Pitbull en live …

Je vous laisse donc, est enfin venu le temps pour moi de me tremper les pieds dans le sable et la mer, en espérant tout de même avoir encore un peu de chaleur. Bon courage à tous pour la reprise !