gens

All You Need Is BoB

Futilité des convenances, des cultes abjects et des croyantes gratuites, onéreuses et chères en vie de la personne qui s’y confie. Et pendant tout ce temps j’avais envie de crier bullshit bullshit même si ce n’était pas vraiment de circonstances … normal, je ne réalisais pas vraiment de toute façon.
On se sent unique mais si banal à la fois, dans la vie, on se sent supérieur, pas supérieur, juste différent ; on se démarque et on le sait, les crimes à la télévision ne font pas peur car ils sont quotidiens et ne nous arrivent jamais. Ça arrive à la masse, à la population de mortels encensés brûlés sur l’autel des affaires sordides dont le dénouement ne se fera jamais. On les classe, les fait rentrer dans des statistiques ou des articles de journaux.

Mais on les aime ces autres, ces humains qu’on ne comprend pas toujours, souvent parce ce qu’on ne le désire pas vraiment. Alors quand on tombe amoureux on veut montrer à l’autre la façade que celui-ci veut voir, c’est réciproque, et quand les masques tombent tout est fini. Alors quoi ? Se changer, se mouler à vie pour être avec les gens qu’on aime et paraître en être aimé ?
Etre heureux c’est être naturel, être libéré de ses apriori futiles, s’aimer et ramasser les fleurs par bouquet.

Publicités