Février

Human After All

Une semaine de quiétude après un vendredi qui figurait parmi l’un des pires et meilleurs jours dont j’ai pu profiter au cours de ces derniers mois. Un vendredi où je profitais pendant quelques heures d’un bonheur immense tout en sachant pertinemment que la chute n’en serait que plus dure. Elle l’a effectivement été. Si tant est que je puisse en parler au passé.

2010_HD_by_nikosalpha

Venait donc un besoin d’évasion qui tombait à point nommé. Une semaine sans crise d’angoisse et sans médicaments pour les prévenir. Le bonheur moral total. Sans me sentir heureuse, je me sentais juste tranquille, apaisée, et c’était déjà pour moi un grand pas. Le contraire m’aurait mise encore plus à mal étant donné les effets bénéfiques constants que font la montagne et la neige sur mon état psychologique. Sentir l’air frais et vivifiant du à la vitesse sur les pistes, me donne un coup de fouet que j’attends chaque année avec de plus en plus d’impatience. C’est mon Noël. La montagne, et en particulier les sports d’hiver, me procurent un tel effet régénérateur que je ne les échangerais pour rien au monde. A part peut-être pour de la joie de vivre au quotidien et du bonheur sur le long terme, mais ça, la neige est déjà là pour m’empêcher de penser à leur absence, ne serait-ce que pour une semaine.

Publicités