coloriage

Colorier pour Vivre

D’humeur assez maussade en ce moment, j’ai découvert de nouvelles activités pour passer le temps, permettant de se concentrer sur une tâche bien précise, et ainsi oublier ce qui peut réellement préoccuper. Je vais au cinéma, je regarde des émissions pourries sur des chaînes qui mériteraient de ne pas exister, je joue à LOL, mais surtout je colorie.

WP_20140825_001

Je colorie aussi bien grâce à des livres dédiés que sur de simples feuilles blanches. Effet du karma ou non, j’avais même déjà acheté un livre de coloriage alors même que j’étais épanouie, par curiosité. Il me sert aujourd’hui plus de support qu’il n’était auparavant qu’une simple distraction. Il existe en effet des livres « d’art-thérapie » (j’ai également entendu parler d’équithérapie ce weekend, c’est pour dire), vendus comme anti-stress et à destination des personnes adultes. Publiés par Hachette Loisirs, ils abordent différents thèmes comme « Petites bêtes et grosses bestioles« , « Forêts féeriques« , « Art-Thérapie Psychédélique » ou encore « Art-thérapie : Art médiéval » (celui que j’ai), qui ne sont que des exemples du catalogue, qui doit couvrir près d’une quarantaine d’ouvrages.

WP_20140814_001 Il peut paraître simple de colorier à la va-vite. Mais il est important de se concentrer pour ne pas déborder, ce qui permet de se sentir investi dans ce que l’on fait, et donc de ne penser qu’au dessin. Les prix de la collection Hachette Loisirs tournent autour de 13 €uros, ce qui peut paraître cher pour un « simple livre de coloriage » mais il faut bien se faire plaisir de temps en temps, sachant que le papier est d’une qualité supérieure à ce qu’on peut trouver à 1€ pour les enfants.

 A part cela, il y a évidemment la solution de la feuille blanche. A partir d’une image, d’un paysage ou simplement de sa propre imagination, il est facile de coucher sur le papier ce que l’on a en tête. L’avantage sera une meilleure liberté dans le dessin, et au diable si on ne sait pas dessiner ! Je ne suis pas très douée en arts plastiques, mais cela n’empêche pas le plaisir de réaliser ses propres créations (oui, si vous voulez vous pouvez également faire des bracelets à partir d’élastiques d’appareils dentaires, chacun son truc).

Coloriez, peignez, dessinez, faites ce que bon vous semble, ce qui vous inspire, car les loisirs créatifs ne sont pas uniquement faits pour les enfants !

Publicités