15/15

Last One

Dernier article du mois, le quinzième ; pari tenu d’un article tous les deux jours. Pari qui me semblait pourtant insurmontable à mi-parcours. Même si j’écris comme je respire, si j’écris dans le train, le métro, en cours, au travail, souvent aux terrasses de café, en rentrant de soirées, après une crise de nerfs, lors de nuits d’insomnie, parfois en marchant (ayant peur des défauts de ma mémoire qui me feraient perdre ce à quoi je pense dans l’instant), la plupart du temps directement sous Word mais aussi bien souvent sur n’importe quel bout de papier ou calepin que je laisse délibérément dans chacun de mes sacs. Car même si j’écris comme je respire, il est difficile d’assembler quantité et qualité ; comprenez dans la qualité une variété de sujets importante pour les rendre intéressants. Je me retrouve souvent avec un nombre inconsidérable d’articles écrits mais jamais publiés. Oubliés parmi des dizaines et des dizaines d’autres pages écrites. Le challenge de ce mois était donc d’écrire sur des sujets variés et je ne suis pas trop déçue du résultat. Maintenant un peu de pause me fera le plus grand bien, même s’il me semble avoir au contraire pris le pli d’écrire tous les jours, ou en tout cas de penser à le faire.

Publicités