Bimbo-land

Comestiques Prédiré : Mon Avis

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas écrit un article « de fille », presqu’un an en fait. La raison de ce nouvel article est simple : j’ai acheté cette année des produits cosmétiques Prédiré (qui sont assez haut de gamme), et je voulais savoir si je m’étais fait avoir ou s’ils étaient vraiment bons. N’ayant trouvé aucun avis pertinent sur le net, j’en profite pour donner mon avis sur une partie de la gamme de leurs produits.

Prédiré – Paris (qui n’a de Paris que le nom puisque c’est une marque américaine de ce que j’en ai compris via leur site internet succinct au niveau de leurs informations et dont je me suis moi-même procuré les produits en Floride), est une marque de cosmétiques principalement pour le visage, qui se base sur des découvertes récentes et de haute technologie pour mettre en avant leurs produits.

 Le marketing de Prédiré est assez frontal (rien que pour la forme des flacons), c’est ce qui m’a fait douter de la qualité de la marque, alors même que cela aurait du être le contraire. Rien que la mention de Paris pour une clientèle américaine, censée dégager une idée de luxe et de prestige, même si à moi parisienne on ne me la fait pas. Egalement la précision des essences du Maroc faisant partie de la composition, là aussi référence à des produits de qualité et distingués. C’est à mon avis un choix marketing avant tout, que j’ai vu comme un excès de zèle, même si cela (je l’ai découvert par la suite), ne dénature en rien la qualité des crèmes vendues.

Il est très difficile d’obtenir des informations sur la provenance des produits ou de déterminer qui se cache derrière la marque. Là aussi, c’est un élément qui m’a fait douter. A ce jour je n’ai pas encore de véritables réponses à apporter (j’ai jeté l’emballage de la crème le lendemain de l’achat car elle prenait vraiment trop de place et je n’ai pas pensé à regarder dessus à l’époque). Les seules véritables éléments de réponse venant de consommateurs youtubers qu’il peut être intéressant de regarder selon les crèmes qui peuvent vous plaire.

Quand je parlais de produits haut de gamme, c’est peu dire. Dior à côté c’est peanuts. Après moult négociations j’ai fini par acheter mon pot de crème exfoliante pour le visage pour un équivalent de 50 euros. Ce n’est que plusieurs semaines après que je suis allée voir sur internet pour comparer les prix hors boutiques physiques. Finalement je ne m’en suis pas trop mal sortie puisque les prix indiqués sur le magasin en ligne de Prédiré Paris sont de l’ordre de plusieurs centaines voire milliers de dollars par flacon (!). Bien que les prix soient en-dessous du site officiel, c’est à peu de chose près pareil sur Amazon.

Voilà finalement mon avis sur l’exfoliant visage et les crèmes que j’ai achetés suite à une démonstration en boutique sur mon propre visage. Je peux vraiment dire que je vois une différence notable entre les autres produits vendus couramment dans le commerce. Les effets de l’exfoliant se voient directement (le peeling est radical) et l’application hebdomadaire du produit comme des crèmes montre une action visible : peau plus fraîche, saine, sensation de pureté. L’action combinée entre l’exfoliant et la crème montre une réelle assimilation par l’épiderme, comparativement aux produits concurrents. Je m’en suis tirée à bon compte pour une cinquantaine d’euros sur un produit à utiliser une fois par semaine, avec une durée de vie d’à peu près un an. Je reste toutefois sceptique sur les prix proposés sur le site internet, qui me paraissent complètement aberrants.

Le gros point négatif de la marque vis-à-vis de mon propre avis et de ceux que j’ai pu voir en ligne, concerne les techniques de vente. Prédiré fait volontairement monter le prix de ses produits pour offrir des discounts soit disant personnalisés aux clients. Un peu comme le télé-achat. On vous propose une crème miracle à 1500 euros, puis on marchande et quand on vous fait une proposition finale à 800, les clients acceptent, pensant avoir fait une affaire. Le prix auquel j’ai acheté mon produit n’est pas hallucinant donc je ne me plains pas, surtout après avoir considéré la crème comme étant de qualité. Pour autant, je préfère vraiment prévenir les futurs consommateurs de ne pas acheter ces produits à prix fort, car vous subiriez une réelle arnaque. Et pour les bourses plus modestes, je vous conseille l’excellente crème fraîche de beauté Nuxe, qui me ravit depuis des années.

Publicités

Le Rouge Sculpt de Givenchy

Attention, chose qui n’arrive qu’une fois par an au maximum, c’est la minute bimbo, la minute maquillage, la minute du truc matérialiste qui n’est là que pour faire beau, comme 80% de ce qui existe aujourd’hui et 95% de ce qui se vend dans le commerce.

Je vais aujourd’hui vous parler du Rouge Sculpt de Givenchy, un rouge à lèvre que j’attends depuis un sacré bout de temps. Grâce à une proche qui travaille en test dans les laboratoires des plus grandes marques de maquillage, j’ai pu avoir un aperçu des nouveaux produits de la gamme Givenchy, sans savoir à l’époque quand ils seraient commercialisés. La date est enfin arrivée, le produit est en magasins depuis peu, j’ai la version officielle en main, et je peux maintenant vous parler de cette mini révolution au rayon maquillage de luxe.

Le principe du Rouge Sculpt est de ne plus perdre du temps à effectuer son contour des lèvres mais à utiliser un seul rouge pour l’intérieur et l’extérieur. Pour résumer, c’est un rouge à lèvre bicolore de qualité. Cinq variations de couleurs sont à ce jour vendues, allant du rose plutôt clair au noir badass. La texture est très agréable et le rendu n’est pas mat, ce qui évite l’effet de confrontation brutale des deux couleurs. Et, contrairement au Dior Addict Lip Tatoo (je prends cet exemple car son odeur est à mes yeux effroyable), il n’y a aucune agression olfactive de la part de ce rouge. Le rendu est donc plutôt dans la nuance et dans les reflets plus que sur une coupe franche.

 Je ne vais pas le nier, ce produit n’est pas donné. Selon les enseignes, il faut en moyenne compter 37 euros pour l’article. Pensez à bien utiliser vos codes promotionnels (liés aux cartes Sephora ou Marionnaud pour ne citer qu’elles) ou ceux trouvables en ligne (je pense notamment au site de l’Express, qui peut vite vous faire économiser 20% sur votre commande), pour éviter de payer plein pot.

Nous sommes allés sur la Lune, la 4G est déployée sur le territoire national, les voitures sont électriques et en 2017, nous avons enfin en magasins un rouge à lèvre bicolore qui tient la route. Amen.

J’ai testé : l’opération laser de la myopie

Hé oui encore une opération esthétique au laser vous allez me dire (esthétique du point de vue de la sécurité sociale puisqu’absolument non remboursée), mais celle-ci change véritablement la vie. Je n’ai jamais porté de lunettes pour « décorer » ou « faire belle » comme on pourrait se mettre dans un fauteuil roulant pour « jouer une personne invalide ». J’ai porté des lunettes depuis vingt ans et je peux vous assurer qu’il n’y a aucun plaisir à cela et que ce n’est pas un accessoire de mode ou autre souci d’ordre esthétique. J’ai donc pris mon portefeuille et mon courage à deux mains et me suis lancée dans une opération peu agréable, mais aux effets magnifiques.

chirurgie-laser-yeux

Selon vos moyens, vous pouvez aller en hôpital ou en clinique, mais pensez à bien vous renseigner en amont sur le chirurgien. Ses lieux d’intervention, son CV, les opérations qu’ils proposent … et surtout penchez-vous sur le bouche à oreilles. Pour ma part je suis allée à la Clinique de la Vision à Paris et je vous la conseille fortement.

Deux rendez-vous composent cette intervention. Lors d’un premier échange, vous serez soumis à une batterie de questions et de tests (de mémoire je suis passée dans au moins huit machines différentes pour tester ma vue, l’épaisseur de ma cornée et autres données qui me dépassent), afin de déterminer si vous êtes apte à subir l’opération. Trois éléments rentrent en ligne de compte : l’épaisseur de la cornée, votre âge et le fait que votre vue n’ait pas bougé au cours des trois dernières années.

Une fois le diagnostic révélé (à la fin du premier rendez-vous), il vous sera remis en main propre ou par courrier une très longue notice explicative ainsi qu’une ordonnance de soins pré/post-opératoire (collyres, anti-douleurs, voire même calmants). Ayant opté pour une opération Lasik, j’ai eu droit à plusieurs pages de documents me renseignant sur le déroulement de l’opération, le prix (3000 € dans le cas présent), ce que je devais prévoir avant (ne pas se maquiller les jours précédents par exemple) et après, mais également sur les possibles complications, puisque – comme toute opération médicale – le risque 0 n’existe pas.

doctor-who-steven-moffat-peter-capaldi-lunettes

Le jour de l’opération, on remet signés tous les documents qui nous ont été donnés. Ayant rendez-vous à 9h30, à 9h45 j’étais déjà dans la salle de préparation. Une assistante vous emmène pour vous parer du plus bel habit bleu pâle distinctif des hôpitaux et vous guide jusqu’à la première salle d’opération, puis la seconde. Mon intervention laser nécessitant deux coupes de laser dans deux salles différentes. Je vais être franche avec vous, ce n’est pas agréable du tout mais je m’attendais à bien pire ! N’allez pour autant pas voir sur Google images, ça serait vous décourager en une minute. Le temps d’intervention du laser est de 20 secondes par œil : 20 secondes x 2 yeux x 2 lasers différents =80 secondes d’intervention en moyenne. Evidemment, s’ajoute à cela la préparation en amont, comme la désinfection ou encore la pose de l’écarteur. Mais la rapidité de l’intervention est telle qu’on a à peine le temps de paniquer. Et croyez-moi, je n’étais pas vraiment rassurée. A tel point qu’une seconde après l’intervention finie j’ai éclaté en sanglots sous le soulagement, la quantité de stress accumulée, et surtout … la joie.

Le personnel médical de la Clinique de la Vision sait vraiment mettre à l’aise les patients. Le chirurgien m’ayant opérée m’a en temps réel prévenue de ce qui allait se passer les secondes suivantes. Il me demandait à chaque intervention laser si j’étais prête. Il me rassurait en me disant qu’il ne restait que dix, cinq secondes. La qualité de traitement accordée aux patients est pour moi très importante, surtout quand on met sa vue – et donc presque sa vie – entre les mains de quelqu’un d’autre.

dsc_1970

On vous raccompagne ensuite jusqu’à la salle de repos, en donnant les lunettes les plus couvrantes que j’aie jamais vues de mon existence, où le personnel est là aussi aux petits soins pour vous réconforter, vous proposer des biscuits, boissons chaudes et répondre à toutes vos questions. Arrivée à 9h30, je suis partie une heure après, raccompagnée en voiture (on ne vous laissera de toute façon pas repartir seul : c’est accompagnateurs ou commande de taxi obligatoire pour des raisons évidentes de sécurité). Il m’était à ce moment-là difficile d’ouvrir les yeux, je ne pouvais que les entrouvrir. Arrivée chez moi, je me suis allongée sur mon lit avec de la musique et j’ai sombré dans le sommeil. Je ne parviens jamais à faire de sieste mais je crois que j’étais épuisée par l’intervention. Ayant pris un anti-douleur en préventif, je me suis réveillée quelques heures plus tard, sans aucune douleur, ni gêne, ni picotements, mais avec la vue.

Il convient de garder les lunettes de soleil toute la journée, puis de porter des coques protectrices durant les cinq nuits à venir, sans oublier le collyre assez souvent dans la journée, et c’est tout. Vous n’avez plus rien à faire, si ce n’est profiter de la vie. Pouvoir se réveiller et voir l’heure, pouvoir aller à la piscine sans avoir les yeux qui piquent à cause du chlore dans les lentilles ou l’eau sur les lunettes, pouvoir voir le décor dans Space Mountain … redevenir valide tout simplement.

Si vous avez des questions n’hésitez surtout pas. Je sais que c’est une opération où il est difficile de passer le cap, aussi bien financièrement que mentalement, mais les effets sont dignes de la médecine actuelle. J’ai été opérée hier, je me suis réveillée ce matin comme si je naissais une seconde fois, et si je peux donner le courage à d’autres de le faire, c’est avec plaisir.

J’ai testé : l’épilation laser définitive

Raisons budgétaires, raisons pratiques, raisons flemmardes … Tout un tas de raisons peuvent mener à vouloir tenter l’épilation laser définitive. Combien ça coûte ? Ça fonctionne vraiment ? C’est douloureux ? On va en parler tout de suite.

Les prix

Je peux déjà vous rassurer tout de suite, les tarifs ont baissé de façon drastique depuis l’arrivée de la technique sur le marché. Les prix que je peux vous indiquer restent un exemple de l’institut (parisien) où je vais, mais ils représentent ce qui ce fait aujourd’hui de façon globale. Je vous précise d’ailleurs les prestations les plus demandées car je ne vais pas vous apposer tout le catalogue, qui va de l’épilation du menton à celui de la barbe pour les hommes (sans parler du fameux SIF, le sillon inter-fessier, plus communément appelé RDC (raie du …)).  Les prix sont par séance, sachant qu’il en faut en moyenne 5/7, selon votre type de peau.

Zone Prix moyen par séance
Aisselles 60€
Barbe complète 120€
Maillot de 60 à 150€, selon le modèle
Dos entier environ 250€
Demi-jambes environ 150€

chewie-comic

Globalement, la barbe et le dos sont plutôt à destination d’un public masculin. Pour le maillot, les tarifs sont disparates puisque cela va du maillot dit « classique », à « l’échancré », le « brésilien », « l’intégral », etc. Vous trouverez sûrement des prix moins chers mais il est plus qu’important de prendre la qualité en considération quand il s’agit d’un acte médical.

Ce qu’il faut savoir

Je vous parlais du nombre de séances en fonction de votre type de peau, car cela est un point très important. Plus vos poils seront foncés et plus votre peau sera claire, plus la technique sera efficace et le nombre de séances sera réduite. Une brune à la peau vampiresque comme moi est la candidate parfaite. Tous les centres ne proposent pas la technologie adaptée pour intervenir sur des peaux plus mates par exemple, car c’est la mélanine qui est ciblée. Dans le cas des peaux foncées, la technologie laser brûlera autant la peau que le poil et sera d’autant plus douloureuse. Le cas inverse, les poils blancs et roux ne sont donc pas atteints par l’épilation laser.

Le Cycle Pilaire

Le Cycle Pilaire

Dans la grande majorité des cas, il faudra entre cinq à sept séances, étalées sur un an et demi (afin de pouvoir couvrir la durée d’un cycle pilaire), pour que le traitement soit complet et l’épilation définitive. Ce qui permet dans le même temps de soulager le portefeuille au fur et à mesure. En plus de la peau, il faut ainsi prendre en compte l’âge dans l’élimination des poils. Il y a plus de « chance » de rechute si les séances sont faites avant l’âge de 25 ans, il est donc conseillé de commencer le traitement après.

La séance

Pour éviter de stresser, et donc d’être plus sensible à la douleur, c’est toujours mieux de savoir où l’on met les pieds. En arrivant pour la séance, vous serez amené(e) dans une pièce individuelle afin de retirer la crème anesthésiante, si celle-ci vous a bien été prescrite.

1582_test

Vous irez ensuite dans la salle d’intervention, où vous serez généralement avec un médecin seul(e) ou avec une infirmière / un infirmier l’accompagnant, où vous serez installé(e) sur une table d’opération, le bien souvent dans le plus simple appareil selon les zones traitées. Evidemment, carrément en mode cuisses de grenouille pour une épilation du maillot. Un tracé sera effectué sur votre peau afin d’être en accord sur la délimitation de la zone. Toutes les zones devant être traitées devront être rasées le matin même. Le rasoir à lame sera le seul moyen de traitement des poils à pouvoir être utilisé entre les séances : point de cire ou de rasoir électrique par exemple.

En ce qui concerne la durée de l’intervention, il faut compter cinq minutes pour les deux aisselles et entre cinq et dix minutes selon la zone du maillot traitée. Je ne saurais vous dire pour les jambes et le reste. Les consultations sont donc intenses (j’y reviendrai dans le paragraphe juste en-dessous) mais rapides. A savoir que vous pouvez tout à fait demander une pause au chirurgien si la position ou la douleur est trop insupportable.

La douleur

Prescrit par la plupart des chirurgiens, assurez-vous de bien avoir l’ordonnance de crème anesthésiante, à mettre deux heures avant la séance. Et ne cherchez pas à faire en sorte qu’elle tienne sous les aisselles grâce au cellophane, c’est impossible. Bien appliquée, elle permet de réduire la douleur ressentie lors de l’opération. Evidemment, le ressenti dépend des personnes et certaines vont réagir différemment à la douleur.

Football Soccer - Portugal v France - EURO 2016 - Final - Stade de France, Saint-Denis near Paris, France - 10/7/16 Portugal's Cristiano Ronaldo reacts after sustaining a injury REUTERS/Carl Recine Livepic

Pour ne pas limiter mon article à ma propre expérience, j’ai échangé avec plusieurs personnes de mon entourage sur ce point, ayant même eu les interventions dans le même institut que le mien. Certaines sentaient des picotements, d’autres une sensation de douleur un peu plus prononcée. Pour ma part, j’ai eu mal à en pleurer, ayant des spasmes de réflexe dans les muscles. Pour autant, le degré de douleur dépendra bien entendu de la zone traitée, et si vous êtes déjà habituée ou non à une épilation et non une dépilation. L’importance de la pose de la crème est donc capitale (sans être aisée) puisque c’est le seul élément qui permet une diminution de la douleur. Si vous avez déjà testé les épilateurs lasers qui se vendent dans le commerce, vous avez déjà un avant goût du type de douleur dont il est question. J’avais à l’époque dépensé 500€ dans ce machin, ce qui n’est vraiment pas un bon investissement.

Là je vous parlais de la douleur pendant l’intervention. Certains auront également une douleur après. Pour ma part, à peine une heure après, ma peau ne gardait aucune brûlure. Pour d’autres personnes, il conviendra de mettre de la Biafine jusqu’à trois jours après la séance ; la peau montrant des traces de brûlures plus ou moins importantes selon la réaction de l’épiderme.

Le résultat

Il sera difficile pour moi de vous donner un aperçu aussi définitif que l’épilation puisque je suis encore en cours de traitement à la date de publication (septembre 2016). Je mettrai toutefois à jour cet article une fois que j’en aurai fini. On peut quand même noter une très grande différence après quelques séances puisque les poils mettent beaucoup plus de temps à repousser et en moindre quantité. Ne vous étonnez d’ailleurs pas de voir vos poils tomber dans les semaines qui suivent les séances, cela est tout à fait normal.

Le résultat final dépendra de toute façon de votre type de peau et des séances supplémentaires peuvent être faites jusqu’à ce que vous soyez satisfait(e). L’épilation définitive n’est pas une épilation totale : des poils continueront d’apparaître au fil des années, mais un pourcentage très infime par rapport à avant le traitement. Vous vous en sortirez sans problème avec une simple pince à épiler.

Mise à jour de 2019, trois ans après l’intervention : hormis quelques rares poils de temps en temps qu’il me suffit d’enlever à la pince à épiler, je suis plus que satisfaite du résultat. Plus aucun coup de rasoir ou autre crème, je ne me pose plus la question de savoir quoi emmener en vacances, même si je reste à la plage plusieurs semaines d’affilées. C’est comme si j’avais complètement oublié qu’il y a quelque temps encore je perdais du temps et de l’argent à m’enlever des poils qui ont maintenant disparus.


Bien que non remboursée, l’intervention au laser reste un acte médical. Il est donc plus que conseillé de vous renseigner par vous-même sur les dangers liés à cette chirurgie et si vos caractéristiques sont compatibles avec le traitement. Surveillez également vos finances car il est préférable de finir l’ensemble des séances. Si vous arrêtez avant l’intégralité des séances, il faudra recommencer à zéro, soyez donc bien sûr(e) d’avoir les moyens pour vous lancer dans cette opération. Bien sûr, si vous souhaitez abandonner en cours de route il n’y a aucune contre-indication. Privilégiez également les centres vous proposant une consultation préalable au début du traitement, afin de découvrir au mieux le processus, d’obtenir un diagnostic quant à votre peau, et poser le maximum de questions que vous pourriez avoir.

Les Ventes Privées Arlettie

Curieuse, je me suis rendue à l’une des nombreuses ventes privées organisées en plein Paris par Arlettie. Deux petites précisions toutefois avant de lire cet article. Premièrement, bien qu’il ne soit pas si difficile de s’en procurer, les ventes sont strictement accessibles sur invitation personnelle. Deuxièmement, les prix énoncés ici sont à remettre dans leur contexte. Si je vous dis, et c’est simplement à titre d’exemple non factuel, qu’on peut trouver des sacs Birkin à seulement 10 000 € c’est pour la simple et bonne raison qu’ils peuvent se monnayer jusqu’à 63 000 €.

ScreenShot001

Tout d’abord je vous conseille d’y aller le matin, pour trouver le maximum d’articles encore disponibles, mais également pour éviter qu’il y ait trop de monde. Je suis arrivée vers 11 heures, très peu de temps après l’ouverture, mais il y avait déjà énormément de personnes, dont en majorité une large clientèle asiatique. Vous l’aurez compris, selon les ventes, il faut venir avec un portefeuille assez fourni. La vente où je suis allée concernait la maroquinerie de luxe (Dior, Vuitton, Yves Saint Laurent, Versace, etc) et les bijoux (Swarovski en l’occurrence). Mais vous trouverez également des ventes Nina Ricci, Jacadi, Givenchy … Bref, le plus souvent du luxe mais de façon assez éclectique.

Il faut également savoir pourquoi les prix sont plus bas que la normale. Je ne me suis pas approchée des stands de bijoutier donc je ne peux pas m’avancer pour ceux-là (probablement des collections passées de mode), mais en ce qui concerne la maroquinerie présente ici ça ne laissait aucun doute : les articles proposés sont d’occasion. Ce qui m’a été confirmé par les vendeurs. Les prix ne peuvent donc en aucun cas être proches du prix magasin, ce qui explique donc les « soldes » des produits Vuitton par exemple, puisque Vuitton ne fait jamais de soldes, c’est à cela que l’on fait aussi le distinguo entre les véritables et la contrefaçon. Après, il faut fouiner. Les prix sont descendus en fonction de l’état d’usure des sacs, mais en moyenne j’ai constaté une baisse de 30 % par rapport au prix boutique. Les prix des produits vendus allant ici de 400 à 3000€.

Les Ventes Privées Arlettie sont donc une mine d’or aussi bien pour les consommateurs mais aussi et surtout pour les fournisseurs, qui parviennent à écouler des stocks de façon simple et avec une bonne plus-value.

Vous trouverez plus d’informations ainsi que le calendrier des ventes sur le site d’Arlettie.

Une Pécheresse qui aime la Framboise

J’avoue de temps en temps avoir mon côté féminin qui se réveille, notamment concernant les boissons. N’étant plus adolescente, je me suis lassée du Soho, Manzana et autres prétendus alcools de soirées pour fifilles, mais je reste enthousiasmée par la Lindemans Framboise. Oui, la pécheresse c’est moi, parce qu’il fallait bien faire un jeu de mots dans l’histoire.

framboise-met-glas

Je bois de temps en temps des bières en soirées mais, soyons réalistes, les bières vendues en grandes surfaces ou en supérettes ne représentent absolument pas la qualité et l’étendue des bières présentes sur le marché. Grâce au magasin La Caisse de Bières à Courbevoie (pour lequel j’avais déjà fait un article ici) j’ai pu découvrir de nouvelles sortes de bières qui sortent du cadre de celles que l’on peut trouver un peu partout. Bon allez, tout ça pour vous dire qu’un peu de légèreté ça ne fait pas de mal, parce que je ne suis plus toute jeune et que les bouteilles d’un litre de Faxe à 10 degrés je ne peux plus (bière « particulièrement appréciée des milieux punks » nous précise même Wikipédia).

Et pour vous dire également que Planète Bière a lieu ce weekend à Paris. Un salon de dégustation où vous trouverez 75 exposants et 400 variétés différentes. Pour ce faire, rendez-vous au Tapis Rouge, au 67 rue du Faubourg Saint-Martin au cœur de Paris. Je précise évidemment qu’il faut faire preuve d’une consommation responsable, ce qui reste la moindre des choses pour pouvoir apprécier la bonne pitance.