Beaune sous les meilleurs hospices

Passant mon 31 décembre à Beaune (mais également les 28, 29 et 30), j’ai décidé de redécouvrir cette ville que je n’avais fait que traverser lors de routes de vins et visites de vignobles. L’occasion de visiter les hospices de Beaune, le centre ville et un restaurant à proximité.

Les hospices peuvent se constituer du centre hospitalier récent, du domaine viticole et de l’Hôtel Dieu. C’est surtout ce dernier que j’ai visité, le temps d’une heure, sans avoir choisi la visite guidée mais en autonomie avec mon audio-guide. La visite se fait en quasi intégralité en intérieur, seules la cour et quelques coursives sont en extérieur. Chaque salle comporte des chapitres liés à l’audioguide et sont différents selon celui pour les adultes et celui pour les enfants, qui ont des descriptifs je suppose plus funky que les nôtres (il est quand même question d’un hospice, de gens malades et de tout ce que cela comporte scientifiquement parlant). La première salle par exemple, sur la troisième des photos ci-dessous, montre l’immense dortoir aux lits apposés conjointement, ainsi que les charpentes au style étonnant qui ont attiré toute mon attention.

D’autres salles montrent la vie de tous les jours, que cela soit des cuisines au laboratoire, nous montrant les instruments ou encore les habits de l’époque, pourtant si peu lointaine que cela. On se rend d’autant plus compte des progrès rapides de la médecine moderne en les comparant avec ce que l’on faisait encore il y a peu, sur l’échelle de l’humanité évidemment. La reconstitution de la cuisine par exemple comprend un grand souci du détail, avec le mannequin de la sœur, les pommes de terre et les lapins sur le plan de travail.

 En fin de visite, peu avant la boutique, vous trouverez la salle dédiée au polyptyque du Jugement Dernier, admirable sous une lumière tamisée et bénéficiant d’une loupe qui passe de temps en temps devant les tableaux pour en regarder tous les détails. Cette salle m’a subjuguée par la qualité et le degré de maîtrise de l’oeuvre, qui fait tout de même plus de 2 mètres sur 5 et comprenant quinze panneaux.

La dernière salle nous propose des thèmes plus actuels avec les vignobles alentours et les événements liés aux ventes des vins des hospices de Beaune, dont vous pourrez en trouver quelques uns à la boutique. J’y ai justement fait ma touriste en y achetant un savon aux graines de moutarde et un shampoing au Chardonnay, et toc.

Me promenant ensuite dans le centre ville, je vais simplement mentionner le restaurant où j’ai pu prendre une boisson chaude et déjeuner ensuite, le Belena. Comme il faisait bien froid, des plaids étaient disposés sur quasiment chaque siège de la terrasse chauffée. C’est déjà une petite attention qui me plaît beaucoup. Le personnel était aux petits soins et très agréable, offrant un biscuit avec le café et permettant aux clients de venir avec leurs chiens. On ne m’a d’ailleurs pas mise dehors alors que je n’avais commandé qu’un café à 11h30, où on commence généralement à sortir tout ceux qui ne mangent pas (je viens de Paris, c’est peut-être pour cela que je suis agréablement surprise à chaque fois qu’un restaurateur est courtois). Ayant finalement décidé d’y rester déjeuner, j’ai profité d’un burger au fromage des Moins (le reste de la gastronomie bourguignonne je connais, ramassant et cuisinant moi-même mes champignons et mes escargots) accompagné d’un kir (cette spécialité là je ne me la refuse jamais).

Ayant continué le reste de mon périple chez un ami je n’ai plus rien d’autre à vous raconter mais vous conseille bien de vous arrêter dans cette ville pour visiter et / ou vous sustenter.

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s