Deauville Film Festival : 13 septembre 2019

J’avais prévu de voir 4 films aujourd’hui et finalement je n’en ai vus que 3. Plus par flemme et volonté de profiter d’une soirée peinarde, je plaide coupable, je ne verrai pas Seberg ce soir.

Skin

J’ai finalement rattrapé mon retard ce matin au cinéma du Casino, que je fréquentais également pour la première fois. Je suis désolée mais je n’aime pas ce genre de salles, inclinée en hauteur en direction de l’écran. Cela mis à part elle reste très belle, classieuse avec ses draps rouges, ses lustres et …. mais qui a eu l’idée de mettre des bandes métalliques le long des murs où la lumière de l’écran s’y reflète ?! Perturbant au début, j’ai trouvé que cela donnait parfois du relief, donc pourquoi pas.

Troisième film inspiré d’une histoire vraie que je vois pendant le festival, Skin nous entraîne dans un autre fléau américain : la suprématie de la race blanche. C’est également le second film (l’autre étant The Peanut Butter Falcon) que je vois être distribué par The Jokers et DIRE (distributeur indépendant). Le film nous montre un groupe de skinheads mais vu de l’intérieur, et surtout de la difficulté de s’en sortir et de faire marche arrière. Car eux voient plutôt cela comme retourner sa veste. On voit la discipline et l’obéissance prônées comme à l’armée, mais avant tout la volonté de quitter le mouvement, perçu comme une secte.

Carré dans sa réalisation, cherchant une volonté de montrer la vie telle qu’elle est sans effet de style, le film n’a aucun but artistique mais laisse passer beaucoup de sentiments. C’est un film fort, qui m’a laissée neutre sur bien des points, mais qui a le mérite de mettre en avant les associations qui cherchent à stopper ce mouvement.

The Lighthouse

C’était le film que j’attendais le plus et que je souhaitais voir depuis longtemps. Hé bien je ne m’attendais pas du tout à ça. Par « ça », je veux dire tout en noir et blanc et en 4/3. C’est un parti pris osé mais ça tient la route. Fort heureusement l’éclairage est maîtrisé et, comme pour The Wolf Hour, pas besoin de beaucoup d’acteurs pour faire tenir un film. C’est bien simple (à part l’apparition furtive d’une troisième personnage), vous n’y verrez que Willem Dafoe et Robert Pattinson. Je retiens avant tout de ce film non pas la fin que je n’ai pas tout à fait comprise, mais l’utilisation des sons, surtout des aigus et des basses, jusqu’à saturation par moments, cherchant je pense à nous faire penser à des ultrasons. J’ai du mal à avoir un réel avis à chaud sur ce film, il ne m’a pas forcément déçue et j’en ai compris le message principal mais la fin m’a laissée sur …ma faim.

Greener Grass

Film que je suis allée voir sur un coup de tête, parce qu’il me fallait rire un peu. Vu une demi-heure après The Lighthouse, c’est le grand écart. Les couleurs déjà, comme dans un cartoon ou une vieille sitcom. La musique et les petits jingles également, ainsi que l’humour global du film, qui m’a fait penser à Benny Hill.

Les deux réalisatrices nous ont expliqué que ce film était une satyre des banlieues américaines aisées, et il faut dire que c’est réussi. On se croirait à Barbieland, avec les gens qui conduisent des caddies de golf et donnent leurs enfants à leur voisine quand ils n’en veulent plus. C’est surréaliste, c’est cynique, mais il faut dire que cela fait du bien.

Les films prévus pour ce weekend sont avant tout des rattrapages des films en compétition, que j’ai déjà vus, donc je pense que je vais en profiter pour me balader aux alentours et peut-être voir un ou deux films que j’ai déjà cochés dans mon petit carnet. Je ferai une brève liste de mes films préférés de ce festival avant la décision du jury !

Publicités

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s