Divergente 3 : Au-delà du mur

Suite au fiasco de Célibataire : mode d’emploi, je suis rapidement allée me réfugier voir un autre film pour décompresser de tant de dépit. Et quand je dis « rapidement », c’était moins d’une heure plus tard que je me suis assise devant Divergente 3 : Au-delà du mur.

J’avais commencé – puis abandonné – Hunger Games et je continue d’apprécier Le Labyrinthe. Divergente est pour moi l’entre deux qui peut facilement basculer entre « c’est vachement sympa » et « quelle horreur, arrêtez ça tout de suite ».

undefined_0a77b49f5aa6651fd275cc6a10ed8a8d

Déjà ça commence mal, ils ont eu l’idée (vénale mais) inutile de couper le tome final en deux parties. Ce film n’est donc pas encore la fin de la série, puisque le dernier volet arrivera en 2017 : Divergente 4 : Ascendance.

Ce troisième film est assez disparate. Il oscille entre scènes haletantes (comme celle de la montée du mur, comme vous pouvez le voir sur la photo) et moments clairement ennuyeux. Le problème est que les moments longs et inutiles sont bien plus nombreux que ceux faisaient réellement avancer l’intrigue. Et puis ce syndrome des obstacles répétitifs (dans le sens où le problème est le même à chaque fois) est vraiment utilisé à outrance. A chaque fois que les personnages principaux font confiance à des gens ou à un environnement, on sait déjà qu’ils sont dans l’erreur et qu’ils vont se faire avoir. Une première fois c’est intéressant, une deuxième fois on est encore étonnés, mais au-delà cela devient ridicule. Hélas, c’est le problème de cette saga. On ne peut absolument pas se prendre au jeu en étant aussi stupéfaits que les protagonistes, cela serait faire preuve d’une naïveté sans borne.

Je dois toutefois dire que j’ai été impressionnée par les effets spéciaux et les décors futuristes (aussi bien en intérieur qu’en extérieur) qui parviennent sans problème à en mettre plein les yeux.

J’attends le dernier volet avant d’avoir un point de vue définitif mais le fait d’avoir coupé en deux le dernier tome nécessitera vraiment de mettre le paquet lors de l’opus final.

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s