Arrête ton Cinéma !

Comédie française sortie le 13 janvier en salles, Arrête ton Cinéma ! est une adaptation du roman de Sylvie Testud (qui joue ici l’héroïne) : C’est le métier qui rentre.

Beaucoup d’acteurs reconnus au fil des ans sont présents dans ce film : Josiane Balasko, Zabou Breitman et Sylvie Testud en actrices principales, accompagnées de Fred Testot, François-Xavier Demaison, Claire Keim (que j’ai trouvée véritablement magnifique et qui prouve encore à quel point elle est une parfaite actrice), Hélène de Fougerolles, Virginie Hocq…

Arrête-ton-Cinéma-Sylvie-Testud-réalisatrice-dans-le-trailer-1

Arrête ton Cinéma ! nous montre l’envers du décor du septième art. C’est dans l’enthousiasme que Sybille (Testud) démarre l’écriture de son premier film. Actrice reconnue, elle va passer pour la première fois de l’autre côté de la caméra. Tout semble lui sourire. Ses productrices Brigitte et Ingrid (Balasko et Breitman) sont deux personnages loufoques mais attachants et Sybille se jette avec elles dans l’aventure, mettant de côté sa vie familiale. Mais, du choix improbable des actrices, aux réécritures successives du scénario, en passant par les refus des financiers, le rêve merveilleux va se transformer en cauchemar. Incorrigible optimiste, Sybille réalisera trop tard que ses productrices fantasques et totalement déjantées vont l’entraîner dans leur folie… (synopsis Allociné)

Je ne suis pas vraiment fan des comédies françaises à la base, mais leur format me permet d’y aller sans complexe lors de ma pause-déjeuner. Comme dernièrement pour Babysitting 2, je n’ai pas regretté cet écart car j’apprécie énormément le milieu du cinéma, et voir cette face cachée décrite de la main même d’une actrice est des plus percutants. Mélangeant scènes un peu folles, voire complètement barrées, aux désillusions concrètes de l’optimisme face à la réalité, le film nous fait beaucoup rire autant qu’il fait réfléchir. Mention spéciale pour la scène de fin sur le plateau de Michel Drucker (le vrai) qui permet, en plus d’apporter une énième touche d’humour, de confondre ce film avec le monde réel. J’ai vanté les mérites de Claire Keim, mais tous les acteurs et actrices font plaisir à voir, donnant l’illusion de ne pas être acteurs le temps d’un film.

Publicités

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s