Une Foodie en Californie [Los Angeles]

Plus de repas, donc plus de dégustations ici à Los Angeles où j’ai passé une journée et demi. Comme pour le précédent article, celui-ci ne parlera pas de mon périple en détails mais tournera autour des anecdotes gastronomiques du séjour. LA ayant été mon coup de cœur gustatif de ma petite virée.

Pour le premier soir dans la ville, nous nous arrêtons au California Pizza Kitchen situé dans le centre commercial donnant sur le Walk of Fame. Bien que la carte extérieure ne précisait pas les prix, nous décidons tout de même de nous y installer, confortées d’avoir droit à un bon repas, par les beaux plats que nous voyons déjà présents sur les tables.

foodieLA

Cuisinés et présentés de façon française, les mets américains présentés ici étaient un pur délice pour les papilles. Le guacamole pris en guise d’apéritif par exemple ne ressemblait en aucun point à la bouillie infâme vendue en grandes surfaces. Il était broyé délicatement et accompagné de diverses chips peu huileuses. C’est également pour la première fois sur le continent que j’ai goûté dans ce restaurant un vin blanc californien. On peut voir dans Desperate Housewives le vin couler à flot, mais dans les faits ce breuvage est assez cher payé. Il m’a fallu compter à chaque fois l’équivalent de 7€ environ par verre de vin. Heureusement les portions servies sont à généralement bien copieuses, comme finalement tout ce qui est servi à table. J’ai découvert par la suite que le California Pizza Kitchen était une chaîne mais je ne peux pas me prononcer pour les autres enseignes de la marque. Pour ce qui était de celui de Los Angeles en revanche, je vous le conseille fortement car il a fait sensation de l’entrée au dessert.


Le lendemain matin a commencé sur les chapeaux de roues avec un petit-déjeuner au Urth Caffé, lieu chic où se rencontrent souvent des célébrités sans que cela ne fasse bondir les clients anonymes. Le Urth Caffé est avant tout réputé pour les pâtisseries servies mais aussi pour les mets de façon générale puisqu’il est également possible d’y bruncher.

IMG_0241

« Copieux » : aux Etats-Unis le mot est lâché quand on a un point de vue européen. C’est la première fois de ma vie où je n’ai pas réussi à finir ma part de cheesecake, si tant est que je puisse parler d’une simple part. Elle était des plus succulentes mais trop volumineuse pour mon estomac, comme quoi.


Pour poursuivre dans l’opulence de la ville, nous déjeunons le long de la plage, vers les canaux de Venise, dans un restaurant avec vue sur la mer, pour lequel je ne me souviens malheureusement plus du nom. Je ne vais donc pas faire de bonne ou mauvaise publicité puisque je ne peux pas le citer et me contenterai de vous montrer ci-dessous un petit aperçu du premier burger de ma journée (accompagné d’un Mojito, ce sont quand même les vacances !).

IMG_0256

Dernière escale gustative de la journée pour dîner au Rainbow, sur le Sunset Boulevard. Plus que la nourriture je retiendrai avant tout l’ambiance de ce bar / restaurant, très orientée rock n’ roll, qui semblait être véritablement coupée du monde extérieur et de l’atmosphère électrique et disproportionnée du reste du boulevard. Bon rapport qualité / prix pour un lieu où se regroupe la population rock autour de bières et de plats bien fournis.

foodieLA2

Vous l’aurez deviné, Los Angeles est une ville cosmopolite où tout n’est que surenchère et énormité, même jusque dans les assiettes !

Publicités

Un commentaire

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s