Une Foodie au Havre [Ibis]

Ayant passé une bonne quantité de jours et de nuits, et donc de déjeuners et de dîners, au Havre dernièrement, j’ai donc décidé de faire un article foodie de la ville dans son ensemble. Pour autant, difficile évidemment d’être exhaustive sur tous les hôtels / restaurants d’un lieu, pour des raisons de temps, de coût ou encore d’appétit ! Je ne parlerai par exemple pas de l’Aromate, qui m’a pourtant fait les yeux doux pendant un bout de temps, car son planning ne pouvait pas concorder avec le mien. Je pensais à la base faire un article regroupant tout les hôtels / restaurants, mais vu le temps que j’y passe à chaque fois et la longueur de mes textes, j’ai préféré les découper par endroit.

L’hôtel Ibis du Havre

J’ai commencé tout doux avec l’hôtel Ibis du centre ville. J’aime beaucoup cette lignée d’hôtels assez simple mais avec des chambres affectueuses et propres. J’y ai beaucoup dormi au cours de ma vie mais j’y ai toutefois rarement dîné. J’ai compris pourquoi. Je ne vais pas généraliser d’un hôtel à une chaîne entière mais j’ai été assez déçue par la qualité de la nourriture qui m’y a été servie. Pour des raisons logistiques pratiques j’y ai mangé plusieurs fois et je n’ai pas vraiment apprécié ce que j’avais dans mon assiette. Sur la première photo vous pouvez voir un risotto avec des légumes et des fruits de mer.

WP_20150624_006

Bawi, je voulais essayer de manger local quand même ; c’est le met le plus local que j’ai trouvé sur la carte, avec le poisson dont je vais vous parler juste après. Le risotto était servi trop brûlant et était trop liquide, comme s’il y avait plus d’huile d’olive que de riz. Les tranches de fromage semblaient reposer sur le dessus depuis trop longtemps, ou alors mon plat a été chauffé au micro-ondes. Dans les deux cas cela se voyait qu’il y avait quelque chose de bizarre dans la présentation. La deuxième photo est un dos d’aiglefin avec du riz et de la ratatouille. Je vous laisse chercher le poisson pendant une minute.

WP_20150624_009

Alors ? Vous le voyez ce poisson enseveli sous les doux petits légumes ? Je pense que cette mise en forme s’est justifiée pour attendrir la chair du poisson qui pouvait laisser à désirer avant de la servir. Vaste blague donc de cacher ainsi l’élément principal du plat, qui est censé être mis en avant par rapport à l’accompagnement.

Fort heureusement, Ibis se rattrape évidemment sur le petit-déjeuner, toujours aussi bien fourni et varié. En nous encourageant même à emporter un ou plusieurs fruits pour la journée. Cela fait plaisir de pouvoir partir avec de la nourriture du buffet du petit-déjeuner sans avoir à se cacher 🙂

J’ai été assez acerbe concernant la critique de leur cuisine mais Ibis est avant tout un hôtel plus qu’un restaurant. Les chambres sont toujours aussi bien entretenues et adéquates pour passer un bon séjour. Sans rancune !

3 commentaires

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s