Chappie

J’ai pris mon temps pour me décider à voir Chappie car je savais qu’il était de Neill Blomkamp et que ce serait un bon film mais qu’il me ferait sûrement pleurer comme une madeleine. Résultat des courses : c’était un excellent film qui m’a grave fait pleurer comme une madeleine.

Je parlais donc de Neill Blomkamp car c’est à lui que l’on devait District 9, que j’ai du voir une dizaine de fois tellement je le trouve magnifique bien qu’il me fasse pleurer à chaque fois. Dans Chappie, nous sommes dans un Johannesburg futuriste, où les robots intelligents servent de police. Deon Wilson va trouver le moyen de programmer une conscience à l’intérieur d’un robot-test, qui sera par la suite appelé Chappie.

Le casting m’a fait fantasmer dès que je l’ai vu : Yolandi Visser et Ninja (les membres du groupe Die Antwoord dont j’avais parlé ici), Dev Patel, Hugh Jackman et Sigourney Weaver pour ne citer qu’eux. C’est Sharlto Copley qui endosse la voix et la capture de mouvement de Chappie, acteur que l’on avait vu en personnage principal de District 9 mais aussi présent au casting d’Elysium, autre production de Neill Blomkamp.

chappie-movie-film-2015-year-5565

Chappie est donc un robot, très intelligent, mais avec l’affect et la découverte du monde d’un jeune enfant. Il va affronter la peur, les mensonges et la méchanceté des hommes, mais aussi leurs espoirs et leurs motivations. Les effets-spéciaux sont très bien réalisés, sans pour autant qu’il n’y ait de surenchère car on reste dans une science-fiction très terre-à-terre, très proche de notre univers actuel. Les fans comme moi de Die Antwoord reconnaîtront à plusieurs moments du film des chansons du groupe. Sans que cela ne fasse du forcing de placement produit puisque les pistes sont à chaque fois bien adéquates à la scène. Les acteurs y sont vrais, ils sont habillés comme on les voit dans leurs clips, ils gardent leurs intonation de voix, etc. Ce choix aide à se sentir encore plus concerné par l’histoire de Chappie car il part d’une réalité existante.

Le film apporte, comme dans District 9, de réelles interrogations sur notre monde actuel, avec une volonté de mieux faire, voire même outrepasser la mort. J’ai été très touchée par l’histoire, les dialogues et les événements qui vont faire grandir notre petit robot. Il ne nous reste plus qu’à attendre pour savoir si Alien 5 qui sera réalisé par Neill Blomkamp, sera à la hauteur de ses précédents film. En tout cas je mise fort dessus.

Publicités

3 commentaires

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s