Mars One

Pensé depuis des décennies, annoncé officiellement en 2012, le projet d’envoyer des terriens sur Mars se précise au fil des mois. Parce que j’adore le cosmos, que je suis passionnée par l’espace et que c’est quelque chose qui me fait rêver depuis de longues années, focus sur une expédition aux frontières du réel : Mars One.

Mars_One_whitebkgrd

Mars One est un projet d’énorme envergure lancé par Bas Lansdorp dans le but d’installer une colonie humaine sur Mars, et donc viable à long terme. Cela soulève évidemment beaucoup de questions, comme le fait que tout ce battage médiatique et toutes ces théories puissent être … un hoax. Par ma part je crois à ce projet car il me fait rêver et je ressens l’envie d’y croire, mais je reste tout de même sur ma réserve tant cela semble irréel. Je vais tenter de ne pas rentrer trop dans les détails, pour éviter de vous perdre en route et je ne pourrai de toute façon pas être exhaustive.

 Mars One : Une idée folle

oBh5LeYMC’est donc le néerlandais Bas Lansdorp, jeune homme de 38 ans, qui porte sur ses épaules le projet Mars One. Très peu d’informations filtrent sur son passé mais Wikipédia nous dit qu’il a fondé en 2008 l’entreprise Ampyx Power. Pourtant, je me rends compte sur leur site internet que son nom n’est absolument pas mentionné et remplacé par celui de Richard Ruiterkamp en tant que fondateur (ce que semble plus ou moins confirmer sa page LinkedIn). Lansdorp aurait revendu (ou simplement quitté, selon les sources) Ampyx Power en 2011 afin de financer Mars One.

Un financement important

Vendre son ancienne entreprise c’est bien, mais c’est bien loin d’être suffisant. Le budget d’une colonisation martienne est si volumineux que la NASA elle-même n’a pas osé se lancer dans un tel défi, qui coûterait des dizaines, voire des centaines de milliards d’euros. Outre le montant exorbitant, cela posait également la question de cet argent dépensé dans l’espace alors qu’il aurait été bien plus utile sur Terre, d’où l’intérêt de Mars One qui se révèle être une entreprise privée et totalement indépendante d’un gouvernement, supprimant ainsi les conflits d’intérêt et les fourches moralisatrices, comme cela a été le cas suite à l’échec de Mars Observer. Je ne suis pas mauvaise langue car je suis en parallèle leur mission Mars 2020, qui permettra, entre autres, de récolter des échantillons.

Pour en revenir au financement, c’est un montant total du projet bien différent que nous annonce Lansdorp : seulement 6 milliards d’euros. Si l’on part d’un montant si bas par rapport aux estimations précédentes, le voyage paraît déjà beaucoup plus proche. Pour y parvenir, il y a :

– les frais d’inscription au projet (rappelons que 202 586 candidats se sont portés volontaires)
la donation/crowdfunding (à noter que les Français sont assez participatifs puisque nous sommes à la dixième place des meilleurs donateurs)
– le merchandising (je le confesse, j’ai acheté des vêtements)
– le large financement de la téléréalité

Mars-One.jpg

Big Brother is Watching Mars

En effet, c’est la téléréalité qui va en grande partie financer Mars One. Pour autant, on ne sait pas réellement quelle va être la présence des médias une fois les explorateurs partis. Big Brother / Endemol est-il simplement là pour aligner un bon chèque ou bien pour également nous transmettre les images et vidéos des entraînements terriens et journée par journée depuis Mars, je n’en sais fichtre rien. Pour autant, l’idée peut sembler cohérente puisque le trajet en lui-même durera sept mois, ce qui met à rude épreuve les capacités physiques et psychologiques des participants.

La faisabilité dans tout ça ?

D’un point de vue scientifique, je ne suis pas assez calée sur le sujet pour m’exprimer, ni même juger si certaines idées peuvent être réalisables et d’autres non. Nous savons pertinemment que ce trajet est à sens unique car il est impossible, entre autres multiples raisons, de reproduire les mêmes conditions de départ d’une planète à l’autre. Le planning d’entraînement me paraît cohérent (plusieurs années d’entraînement physique et psychologique, même s’il aurait été logique de prendre des personnes déjà qualifiées en amont), de même que celui des différentes étapes.

Je vais m’arrêter là sciemment car j’ai déjà beaucoup parlé. Je ne peux pas faire le tour de tous les points problématiques ni de toute l’avancée technologique dont nous avons besoin mais également ce que cela pourrait nous apporter.

ob_461399_le-projet-mars-one-by-mars

Dans le cadre d’une transmission télévisuelle, sera-t-elle censurée ? Compte tenu du poids du projet, il paraît improbable qu’on nous montre un suicide ou une mort par asphyxie ? Est-ce un hoax complet avec une entreprise qui ressemble à Umbrella Corporation, ou un projet de trop grande envergure pour notre siècle ? Auriez-vous aimé partir ? C’est mon cas mais j’ai pris conscience des inscriptions trop tard. La plupart de mes amis ne comprend pas la motivation qui peut pousser des personnes à s’entraîner pour se diriger vers une mort certaine. Suis-je la seule à être enthousiasmée ici concernant ce projet ? J’ai beaucoup de doutes, de très forts mêmes, mais comme ce projet me fait rêver, j’ai choisi d’y croire.

Publicités

4 commentaires

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s