The Voices (Monsieur Moustache FTW)

Il y a des films comme ça, où il y a un mois encore, j’en ignorais totalement l’existence. Et puis, avachie devant les bandes-annonces de la séance de Kingsman, mon esprit et mon cœur ont réagi à l’unisson devant la découverte de cet OVNI : The Voices. Cela ne fait que deux semaines que j’ai vu la BA, mais j’ai l’impression d’attendre ce film depuis deux ans.

the-voices-poster-ryan-reynolds-fb

Pour faire simple, Jerry (Ryan Reynolds) entend des voix qui balancent entre le bien et le mal, et qui viennent respectivement de son chien et son chat. En arrivant, on m’a dit « Ce film promet d’être horrible, certaines personnes ont même quitté la salle en pleine projection ». Je me dis « Allons bon, ça ne peut quand même pas être si terrible que ça ». Puis j’ai compris pourquoi on m’avait dit cela. La salle était pleine et très réactive aux scènes. Les spectateurs se taisaient quand il le fallait, riaient quand il le fallait mais étaient aussi assez dégoûtés quand apparaissaient des scènes morbides. Lesdites scènes ne m’ont pas choquée mais j’ai réalisé que le public présent ici n’était absolument pas familier aux films d’horreur et aux séquences du genre. Ils ne s’attendaient sûrement pas à ça, d’où leur forte réaction face à ces scènes. Pour autant, l’aspect dégoûtant de certains moments est plus suggéré que montré, donc ce n’est pas moi qui vais vous dire que ce film était très gore.

Ce long-métrage est très travaillé et cela se voit. Les différences de traitement des mêmes lieux, mais selon l’état d’esprit du personnage principal, sont flagrantes et reflètent bien le gap des visions de chacun envers notre société. L’œil de la Providence est omniprésent dans le film, sans que je n’aie pu compter le nombre de symboles ésotériques présents ici.

the-voices-mr-whiskers

Ryan Reynolds est surprenant car son rôle est surprenant, tandis que Bosco et Monsieur Moustache sont sans conteste mes personnages préférés. On retrouve également Anna Kendrick (Twilight, Scott Pilgrim) qui a une bouille que j’affectionne tout particulièrement. La mise en scène est soignée et le rythme soutenu. J’avais le sourire jusqu’aux oreilles en sortant de la salle (je devais bien être la seule après un délire pareil) mais je regrette la fin si défaitiste d’un point de vue sociétal. Marjane Satrapi a également voulu mettre en avant le fait que ce n’est pas un sujet drôle du tout. Il faut le tourner en dérision pour avoir cet aspect WTF bien sympathique, mais l’histoire est triste. C’est un vrai drame personnel qu’on voit ici. C’est pour cette raison que je n’ai pas été choquée car on voit en face la réalité et l’aspect dramatique de la situation du personnage. C’est au niveau de la communication pré-passage en salles qu’il aurait fallu être plus clair pour éviter la déception de bon nombre de spectateurs. La plupart des gens qui ont pris leur billet n’ont même pas du lire qu’il y avait marqué « Interdit aux moins de 12 ans » dessus.

En outre, j’ai apprécié The Voices, car si j’avais fait un film, c’aurait été celui-là.

Publicités

3 commentaires

  1. Perso je ne suis pas du tout habitué aux films d’horreur et pourtant j’ai vraiment apprécié ce film. En fait, c’est typiquement mon genre d’humour, noir et macabre. J’avoue avoir pas mal ri.

    Par contre, le film m’a donné l’impression de constamment ronger son frein et de ne jamais vraiment démarrer. Du coup quand la fin arrive (bien WTF d’ailleurs) on est un peu déçu car on voudrait que le film aille plus loin dans son délire.

    Mais en tout cas c’est une bonne surprise, j’avais pas entendu parlé du film et j’y suis allé un peu au feeling. Bonne prestation de Ryan REYNOLDS et j’ai découvert Anna KENDRICK qui est supra mignonne °^°

    Aimé par 1 personne

  2. Je l’ai visionné complètement par hasard (j’ai lu un billet dessus et j’ai enchaîné directement la lecture), donc c’était une totale surprise. Pas d’attente comme tu en parles dans ton post. Je crois que ça a rendu la surprise d’autant plus forte… Je m’attendais absolument pas à… ça. C’est un OVNI, ce film. Mais un OVNI cool et sous acides tout en étant profondément sombre et cruel. En gros, ça prête à rire mais un peu jaune, quoi.
    Et puis Ryan Reynolds est enfin crédible dans un rôle (parce que le Deadpool de Wolverine et Green Lantern, je dis non).

    Aimé par 1 personne

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s