Z Nation

Bien qu’appréciant The Walking Dead, je n’ai jamais vraiment aimé les séries ou films zombiesques qui commencent directement après le plus gros de l’apocalypse. J’aime suivre l’évolution de la maladie, avoir le suspense de savoir d’où cela vient, si l’univers peut encore être sauvé ou si un remède existe. C’est pour cette raison que je préfère quand les morts-vivants sont restreints ou limités à des zones de quarantaine en début de scénario, comme Resident Evil ou Helix pour ne citer qu’eux en exemples récents. Malgré mes craintes, j’ai commencé Z Nation, série diffusée par Syfy, car les zombies sont quand même mon thème préféré.

z-nation-hd-wallpaper

Malgré mes craintes donc, car la série commence trois ans après que les zombies aient dévasté les Etats-Unis. Le scénario reposant donc sur un porteur sain qui doit être transporté jusqu’en Californie afin de récupérer son sang pour en faire un possible remède. Vu le nom, on pense bien évidemment à World War Z, livre que j’avais adoré avant que le film ne vienne le détruire, mais passons.

Ma critique va peut-être paraître déplacée car je n’ai regardé qu’un seul épisode. Mais non par manque de temps ou par manque de connexion wifi, non, simplement parce que :

Jean-Pierre-Coffe-cest-de-la-merde

Et ceux qui me lisent le savent, je suis franchement bon public et j’adore l’horreur. Mais là, j’ai peiné à finir ne serait-ce que le premier épisode. La seule raison pour laquelle je suis allée au bout était que j’espérais un cliffhanger de fou furieux ou à minima un bout de scénario.

Les acteurs ne semblent pas l’être tant que ça, le fil rouge de la série est lamentable, tout est cliché et l’action à tout va dévalorise tout ce qui n’était déjà pas trop valeureux. Cette série, c’est un peu l’adaptation ratée de Dead Rising et de la map zombies de Call of Duty. Sans déconner. On a des explosions et des coups de feu à tout va avec dans le même temps des accessoires tirés par les cheveux qu’on ne peut voir que dans les jeux vidéo. A côté de ça, on a une vague de zombies, quelques secondes de répit, une autre vague de zombies, un peu de répit, une autre vague de zombies … Bref vous voyez le genre, le seul intérêt ici est de pouvoir mettre en pause quand on veut. Mais pour moi ce fut plutôt arrêter complètement et le plus tôt possible de regarder ce truc, qui est une honte aux séries du genre.

2 commentaires

  1. Je suis allé plus loin que toi mais je confirme, ça ne pèse pas lourd. J’ai l’impression de voir une mauvaise copie de The Walking Dead, en retirant tout ce qu’il y avait de bien. Il y avait pourtant un élément intéressant (celui du prisonnier) mais qui est mal traité.

    Aimé par 1 personne

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s