How To Get Away With Murder

Alors que The Walking Dead nous annonce dans l’épisode de cette semaine que la série s’interrompt jusqu’en février prochain, j’ai commencé à visionner la série susmentionnée How To Get Away With Murder, dont la première saison est en cours.

19681

Je vous parlais précédemment de Shonda Rhimes, puisqu’on lui doit, entre autres, Scandal, et continue donc de vous en parler, car c’est à nouveau elle qui est aux commandes de cette nouvelle série. Et franchement, même sans regarder la fiche technique, on le sent. La façon dont les épisodes s’enchaînent, dépendamment et indépendamment des autres, le semi-harem du personnage principal comme s’il était Olivia Pope ou encore les énigmes à résoudre et la façon de le faire, rien n’est sans rappeler la réalisation et la production vues dans ses précédentes séries.

La protagoniste, Viola Davis, n’a pas le charisme d’Olivia Pope, mais elle est très bien dans son rôle, à savoir que sa filmographie est déjà bien longue et qu’elle s’était fait remarquer dans le film La couleur des sentiments. Les autres personnages sont tout de même clichés dans leur genre : un premier de la classe, un mari volage, une gothique droguée, un gay ou encore un champion de sport, mais ce n’est pas aussi lourd qu’on pourrait le croire. Le rythme est soutenu bien que je regrette que l’histoire de fond soit si lente à se clôturer. 9 épisodes sont parus à ce jour sur la quinzaine prévue. On ne sait pas encore si la série sera renouvelée mais les fans de meurtres et d’enquêtes à élucider devraient y trouver sans trop de mal leur bonheur.

Un commentaire

  1. Je ne sais pas si je mets le personnage d’Annalise en-dessous de celui d’Olivia, en termes de charisme… Je trouve Viola Davis absolument parfaite dans ce rôle, peut-être parce que moins « lisse » que celui d’Olivia qui se pose un peu comme la chevalière aux habits blancs pourfendeuse des méchants tout vêtus de noir (reine de la métaphore inside).
    Cela dit, je suis d’accord sur un point : hormis le personnage d’Annalise (et de Franck)(& Bonnie, dans une certaine mesure), les autres sont des clichés ambulants (Rebecca étant la pire).

    Aimé par 1 personne

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s