Les Secrets de la Méthode Allen Carr

J’ai testé pour vous (et surtout pour moi) la méthode Allen Carr, formation reconnue dans le monde de la santé pour arrêter de fumer. Cette formation professionnelle dure quatre heures, face à un intervenant Allen Carr qui va délivrer les instructions à suivre pour arrêter de fumer dans la foulée. En amont de cette formation, je me suis beaucoup renseignée sur le sujet, sans parvenir à trouver de réelles informations, à part celles distillées par le groupe lui-même, qui sont donc des infos officielles (et naturellement subjectives alors que je souhaitais trouver le contraire).

blocdroit

Je suis donc allée à cette formation en étant sur la réserve (pour 219€ la séance de quatre heures, il faut être prêt à vouloir en finir), car je ne parvenais pas à cibler l’onde mystique qui semblait englober le tout. Délire sectaire, hypnose de groupe, bourrage de crâne indéfinissable ? Je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre, mais je vous rassure, je délirais plus que je ne raisonnais.

Tout d’abord, même s’il y a à minima de l’interaction, il convient de rester bien attentif pendant les quatre heures. Si, par exemple, vous n’arrivez même pas à vous concentrer pendant l’épreuve d’écoute du TOEIC, passez votre chemin. L’écoute est primordiale pour appréhender et assimiler les méthodes et instructions distillées. Il faut également mettre de côté toutes les idées reçues que l’on peut avoir sur le tabac. Chaque exemple (ou preuve) que la cigarette procure un plaisir, une détente, un mal nécessaire, sera poussé dans ses retranchements afin de démontrer qu’il n’existe réellement aucun avantage à fumer. Cela peut paraître bête dit ainsi, mais si cette vérité générale était appliquée, bien peu de personnes sur Terre fumeraient encore.

Le poids des mots est de la plus haute importance ici. On nous y explique, à titre d’exemple, que la cigarette n’a pas de vertus anti-stress particulières, mais quand on la fume, on dissipe momentanément le stress du à la descente de nicotine créé par l’absorption de la précédente. Les personnes qui ne fument pas sont donc naturellement bien moins stressées que les fumeurs, qui pensent se déstresser grâce à une substance qui, paradoxalement, leur crée ce stress. J’essaye d’expliquer ces faits de la façon la plus claire possible, mais si je me perds un peu n’hésitez pas à me le souligner. La méthode Allen Carr ne se repose pas sur la facilité de pointer du doigt la cigarette avec des accusations telles que « Ce n’est pas bon pour la santé » ou « Ça coûte cher« , car tous les fumeurs le savent pertinemment. Il convient mieux de tordre le cou aux clichés, souvent véhiculés par les médias, qui mettent en avant une image glamour de la cigarette (ce que j’ai d’ailleurs vérifié devant le film Saint Laurent hier).

cigarette__by_shinymavis-d4u10ir

Cigarette by Shinymavis

Je vous parlais du poids des mots à propos du tabac, mais il est également présent à propos des fumeurs. Une phrase m’a particulièrement marquée : « Je vous vois, vous êtes des personnes intelligentes. Vous êtes trop intelligentes pour être bêtes au point de continuer à fumer. » Oralement, elle était bien mieux formulée que ça, mais le principe est là. Il faut choquer, provoquer le déclic, et surtout considérer le groupe présent pour la formation comme un ensemble de personnes qui sont déjà redevenues non-fumeuses. L’intervenant nous interpelle plusieurs fois en nous disant « Regardez les fumeurs..« , « N’évitez pas les fumeurs… » : tout cela pour nous faire prendre conscience que nous n’appartenons plus à cette catégorie.

Pour que cette méthode fonctionne, il faut croire ce que l’on nous dit. Il faut oublier tout le recul que l’on peut avoir. Attention : on ne nous fait pas gober n’importe quoi, mais il faut être conscient que tout ce qui est dit doit être assimilé efficacement et sans poser de questions, dans l’optique de ne pas avoir l’impression de faire le sacrifice de l’arrêt du tabac. Je ne vais pas vous révéler toutes les instructions dites lors de la séance, car ce serait contre-productif. Il faut utiliser un phrasé précis et un charisme particulier pour faire passer ce message pourtant si évident que la nicotine nuit. Après la séance est remis un petit kit afin d’avoir un suivi à court terme et des bases sur lesquelles s’appuyer en cas de coup dur.

WP_20141003_001[1]

 Je vais juste vous citer deux des phrases importantes que chaque fumeur redevenu non-fumeur doit se répéter pour persister dans sa volonté à en finir avec la cigarette : Ne jamais douter de sa décision d’arrêter de fumer car cette décision est la bonne. Se souvenir que nous étions malheureux en tant que fumeur et que c’est pour cette raison que nous avons arrêté. Je vais m’arrêter là pour le détail car je ne veux pas saborder le travail sur soi qui nécessite d’être effectué durant la formation. Ce n’est pas une méthode de « charlatans » mais il faut être déterminé afin d’entamer ce processus d’arrêt du tabac.

Contrairement à certains « symptômes post-méthode » que j’ai pu voir sur le net, je ne ressens pas une haine de la cigarette, pas plus que je n’ai des hauts-le-cœur quand j’y pense. J’ai toujours envie de fumer mais je réalise que ce n’est qu’une illusion. Les « non-fumeurs » vivent bien normalement, sans aucune sensation de manque. La dernière idée originale qui m’a frappée est la personnification de ce manque, qu’on peut appeler « son petit monstre de nicotine ». Il est là, dans un creux du ventre, à vouloir une cigarette, une de plus, encore une de plus. Mais plus les jours vont passer, plus il se taira, jusqu’à faire place nette et nous laisser finalement profiter d’une vie … normale, sans poison, sans être encore dépendant de la drogue la plus nulle du monde.

Publicités

5 commentaires

  1. Je suis en 2eme année d’étude et j’ai une démonstration a faire sur ce thème.je n’ai trouvé que cet article article sur l’expo mais il semble mort maintenant… Auriez vous connaissance d’une actu semblable au votre ou pourriez vous me donner plus d’infos sur le sujet ? merci beaucoup de votre attentin : ) a bientot

    J'aime

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s