KYO – L’Équilibre

Sorti en mars 2014, soit 10 ans après leur dernier album 300 Lésions, L’Equilibre de Kyo a permis au groupe de retrouver une place sur la scène française. J’ai écouté et réécouté l’album afin de vous donner mon avis sur ce que vaut Kyo aujourd’hui.

kyo-2

L’Équilibre est donc le quatrième album de Kyo. Deux singles en sont sortis à ce jour : Le Graal et L’Équilibre. Choix intéressant puisque ces deux morceaux sont sensiblement différents, respectivement comme l’étaient à l’époque Tout envoyer en l’air et Dernière Danse. Pour Le Graal, on retrouve le tonus et la punch rock attitude d’antan. L’Équilibre quant à lui, nous plonge profondément et spontanément des années en arrière, quand on entendait à la radio Je Saigne Encore. Et pour cause, cette chanson est d’une tristesse infime et je la déconseille à quiconque souffrant de tromperie ou autre désastre amoureux. Alors hop, un exemple des paroles, pour le sadomasochisme : « Cette nuit tu n’as pas dormi, Je t’ai retrouvée dans le noir, Les yeux gonflés par le mépris, Par la tristesse et par la rage, La voix cassée par les larmes, Tu veux connaître tous les détails, Ou, quand, comment, Et ce qu’elle a de plus que toi, Comme un enfant désemparé« . Voilà, voilà, du Kyo quoi. En soit ce n’est pas un reproche, si on achète l’album de Kyo c’est pour entendre ce pourquoi on appréciait le groupe à l’époque.

Je m’attends à faire face à une levée de boucliers si je dis que Poupées Russes me fait penser à Mano Solo, mais c’est l’impression que j’ai eue en entendant le morceau pour la première fois. Pareil pour Enfant du Solstice avec Indochine, mais simplement pour les premières notes, où l’on découvre ensuite une mélodie punchy plutôt agréable. Je vais arrêter ici les comparaisons maladroites puisqu’on entend surtout … du Kyo.

Les critiques à sa sortie ont été relativement positives, heureusement, étant donné le temps de production de cet album. Pour le reste des pistes, on entend les sonorités générales qu’on trouvait sur leurs précédents albums, et ce n’était pas pour me déplaire.

Un commentaire

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s