Roland Garros, mon Amour. [2/2]

17263_la-diffusee-en-4k-testee-en-france-pendant-roland-garros-et-la-coupe-du-monde

Il fait chaud, très chaud sur le court Philippe Chatrier. Gaël Monfils frappe à loisir ses balles en direction du public, qui en redemande. Le tennisman prend plaisir à jouer, et cela se voit, sans savoir que son prochain match lui sera fatal. Un peu plus loin, un autre lieu, un autre jour, Nadal fait claquer le filet de ses frappes fortes, précises et décisives, n’esquissant un sourire qu’en de très rares occasions. Il aura fait chaud ces deux semaines, mais par intermittence, le soleil ayant préféré se faire discret pour mieux taper sur les épaules et le dos des spectateurs une fois sorti des nuages.

Par temps de pluie ou sous les rayons du soleil, ce sont des milliers de visiteurs qui se croisent dans les allées mitoyennes des dizaines de courts différents de Roland Garros. Dans ces allées, des boutiques officielles à la pelle, vendant souvenirs, boissons, glaces, casquettes, draps de bains, raquettes et balles de tennis. Ce stade entier, aux allures de grand village se satisfaisant à lui tout seul, paraît complètement invisible vu de l’extérieur parisien. Toujours dans ses allées, les visiteurs se promènent entre les matches programmés, tantôt une glace à la main, tantôt une balle de tennis dans la poche, en attente d’être dédicacée. Les Jardins de Roland Garros, le restaurant principal du stade, voit se retrouver sur ses terrasses un flot de spectateurs désireux de déguster une bonne bière fraîche ou un café revigorant dans des verres Nespresso consignés, faisant l’événement fleurer bon l’état d’esprit des festivals.

Aujourd’hui, jour de finale Messieurs, les pas se font plus rapides en direction du court principal, chacun brûlant d’impatience de retrouver au plus vite sa place dans les gradins. Les clans sont faits depuis longtemps, opposant les fans rouges et jaunes et leurs « Vamos Rafa » tonitruants, aux pro-suédois, envieux de voir le champion tomber de nouveau de son piédestal. Les olas vont bon train, comme à chaque match, instants de fièvre entre les minutes de silence réservées aux joueurs à peine la balle lancée en l’air.

Chaque spectateur repartira de Roland Garros des étoiles plein les yeux, que ce soit ceux évanouis à cause de la chaleur ou simplement ceux heureux d’avoir pu assister à de tels matches, réunissant non seulement de grands sportifs mais aussi de fortes personnalités.

Publicités

6 commentaires

  1. je ne savais pas que matches prenait un E j’ecris toujours matchs moi 😦 😦
    moi je voulais que sodderling l’ecrase et puis voilà, encore une finale en 3 sets, ça devient chiant !
    jm roland garros, ça annonce l’été tout ça, tant que y’a des français c’est super (et oui nous sommes chauvins) et puis les finales deviennent chiantes

    J'aime

  2. Les français disparaissent tous au bout de la première semaine 😀

    Mais moi aussi j’avais un peu d’espoir que Nadal se fasse battre par celui qui a une tête de Husky, mais non 😦

    J'aime

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s