There, there.

Non pas se scarifier, qui ne relève d’aucune utilité, mais se mettre des claques.

Pour se raisonner, pour se forcer à arrêter de pleurer, encore et encore. Se remettre les idées en place en quelque sorte, comme on le ferait sur un gamin pleurant de manière bien trop capricieuse en suppliant d’obtenir tel jouet ou friandise.
Pour le faire taire. Pour stopper à tout prix ces larmes qui coulent le long de mes joues, contre ma volonté.
Symboles de rancune, rancoeur et tristesse maladive en toutes circonstances.

PS : Ouais, bonne année au fait.

4 commentaires

  1. Ahhhh mais c’est quoi ce blanc neigeux pureté qui m’agresse là? c’est ton changement d’année qui te fait monter les blancs en neige?

    Le rapport entre le gay de 60 ans à poil et le dakar et bien c’est que le gay à poil c’est Rudolf Schenker (qui n’est pas gay soit dit en passant) guitariste du groupe scorpions qui va tester la voiture mascotte du dakar lors d’une épreuve au dakar !

    En ce qui concerne ton article, ouais il me concerne et l’histoire est très compliquée d’ailleurs et qui se barre en couille plus les minutes passent, tu sais quand deux personnes comptent mais commencent à se detester c’est la merdouille vive 2010

    J'aime

  2. ce n’est pas moi qui ai ecrit l’article sur la belgique, c’est une AMIE d’orléans qui est parti la bas faire ses etudes et elle connait mes mots de passe 🙂

    J'aime

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s