Achievement (not yet) Unlocked

Pas plus tard qu’hier, j’ai été accostée en pleine rue par une de ces petites pestes de 12-13 ans se croyant déjà les reines du pétrole. Notre altercation dura à peine quelques secondes, le temps pour elle de prouver à son groupe de filles fanatiques, faisant toutes partie de la même horde, qu’elle méritait son rôle de cheftaine en osant parler aux inconnus dans la rue pour leur poser des questions idiotes.
Je l’avais vue venir à une centaine de mètres au moins, quand, distraite par mon écran de portable et mes écouteurs aux oreilles, j’avais vu cette petite bande pitoyable se moquer ouvertement d’une fille passant près d’elle, sans aucun doute une camarade de classe, qui avait le défaut d’être quelque peu replète.
Cette succession d’actions aussi indépendantes de moi soient-elles me mirent dans une colère anti-jeunesse primaire. En repensant au visage de cette persécutrice juvénile, je ne pense pas à sa beauté désuète mais au seul mot pétasse qui me résonne à l’esprit.
L’esprit, chose qu’elle n’a à ce jour apparemment pas.

Pas plus tard qu’hier, j’ai été accostée en pleine rue par une de ces petites pestes de 12-13 ans se croyant déjà les reines du pétrole. Notre altercation dura à peine quelques secondes, le temps pour elle de prouver à son groupe de filles fanatiques, faisant toutes partie de la même horde, qu’elle méritait son rôle de cheftaine en osant parler aux inconnus dans la rue pour leur poser des questions idiotes.

Je l’avais vue venir à une centaine de mètres au moins, quand, distraite par mon écran de portable et mes écouteurs aux oreilles, j’avais vu cette petite bande pitoyable se moquer ouvertement d’une fille passant près d’elle, sans aucun doute une camarade de classe, qui avait le défaut d’être quelque peu replète.

Cette succession d’actions aussi indépendantes de moi soient-elles me mirent dans une colère anti-jeunesse primaire. En repensant au visage de cette persécutrice juvénile, je ne pense pas à sa beauté désuète mais au seul mot pétasse qui me résonne à l’esprit.
L’esprit, chose qu’elles n’ont à ce jour apparemment pas.

Publicités

2 commentaires

  1. mélou aime cet article
    je suis replète et je supporte pas ces petasses habillées en pimkie zara de la tete au pied te dévisager et plus pucelle depuis 10ans lol
    la replète aura une vie pleine de sens contrairement à elles mais ça, elle ne le savent pas encore

    J'aime

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s