De l’Amour à la Haine, de la Haine à l’Indifférence

A tout ce que je te proposais tu disais toujours non N.O.N

J’ai pris le N et le O les ai inversés afin de les coller sur cet interrupteur supposé rallumer notre passion. Il ne marche pas.
Alors avec le N restant, je suis parti en vacances au Brésil.
J’ai bronzé, le N a voulu changer de sexe, je l’ai fait opérer. Puis l’ai avalé.
Donc à mon retour ne t’étonnes pas si je porte la N en moi.

Tu vois, de l’amour à la haine il n’y a qu’un pas.

Let__s_make_it_last_forever_by_ByLaauraa

Les deux au départ, puis les trois sont indissociables.
L’Amour tout d’abord, ce sentiment mystérieux qui restera toujours aussi incompréhensible qu’imprévisible. A mon grand malheur, oui car il faut bien que je parle un peu de moi dans tout ça, je n’ai jamais réussi à tomber amoureuse de la bonne personne. Ceci marche dans les deux sens: je tombe amoureuse des personnes qui ne me le rendent pas et je ne le suis pas de celles qui me le rendent bien trop.

Alors au début on adore, on est fou, puis on aime, on devient plus sage, plus raisonné, en obtenant ce que l’on veut ou non. Pourquoi la Haine me direz-vous? Quand on aime et que l’on est pas aimé en retour, la Haine fait son apparition. Mais attention, elle n’est pas forcément à l’encontre de la personne aimée, non, bien au contraire, on se met à se détester, à se demander pourquoi on est amoureux de cette personne, on aimerait tant ne pas l’être mais ce n’est pas possible, c’est un problème et il faut vivre avec pour un temps indéterminé. Alors évidemment, toujours dans l’optique où cette relation n’est qu’à sens unique, si cette Haine envers l’Amour se fait moins virulente c’est signe du temps qui passe, mais le temps n’est jamais une bonne chose, le temps ne fait et ne nous fera toujours regretter ce que l’on a mal fait mais aussi ce que l’on a bien fait en osant vouloir le revivre.
Arrive donc l’indifférence cachée derrière la libération, la libération à double tranchant, une délivrance si soudaine qu’on ne peut la fuir, on n’en a d’ailleurs même pas la moindre envie sur l’instant. Cette indifférence si attendue, si voulue, qu’on arrive à regretter par la suite.
Voilà, tout est fini, plus rien ne nous lie à la personne avec laquelle nous n’avions décidément pas plus de lien que ça. Et là on se rend compte que l’indifférence n’est pas si idéale qu’on l’avait espérée, qu’on l’avait idéalisée. Etre indifférent à quelqu’un n’est pas la meilleure des solutions, c’est un manque de sentiment absolu, quand on hait, on hait pour quelque chose et on attend la fin, la bonne. Là il n’y a plus rien à attendre, on se laisse aller on s’en fout, avant l’histoire qui ne prenait d’importance que pour l’un des deux protagonistes commençait à prendre une mauvaise tournure, un air de romance de mauvais goût, maintenant elle n’a plus aucun goût.

Publicités

4 commentaires

  1. La meilleure des solutions reste la 2D car 2D > 3D. ( /me se moque de Sacrilège. )
    « mais le temps n’est jamais une bonne chose »
    Le temps fait oublier les peines et apaise la douleur pourtant.

    J'aime

  2. t’as avalé un sexe???enfin un N je veux dire(J’ai bronzé, le N a voulu changer de sexe, je l’ai fait opérer. Puis l’ai avalé.)

    bah chapeau très joli et tout j’ai adoré le debut le milieu et la fin

    J'aime

Laissez un commentaire si le coeur vous en dit !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s